Edit Template
samedi 25 mai 2024

Les Etats-Unis limitent les investissements dans les technologies en Chine

Joe Biden

Le président des Etats-Unis Joe Biden a signé, mercredi 9 août, un décret limitant les investissements liés aux nouvelles technologies dans plusieurs pays « problématique » dont la Chine. Une mesure qui a fait bondir Pékin qui dénonce une décision qui « nuit à l’ordre commercial international ». Focus.

Les entreprises américaines seront dorénavant limitées dans leurs investissements liés aux nouvelles technologies dans plusieurs pays dont la Chine.

Pékin a vivement réagi à ce nouveau décret. Le ministère chinois des Affaires étrangères a adressé jeudi une protestation « solennelle », par la voie diplomatique, à Washington.

La Chine, un pays « problématique » selon les Etats-Unis

Depuis ce mercredi 9 août, les entreprises américaines ne pourront plus investir librement à l’étranger dans les technologies les plus avancées, comme l’intelligence artificielle (IA) ou l’ordinateur quantique, si cela concerne des « pays problématiques », selon le département du Trésor américain.

La Chine fait partie des pays concernés. L’administration Biden craint de voir le régime communiste profiter des investissements américains en matière de transfert de technologies. La décision a été prise au nom de la défense « de la sécurité nationale » américaine, a annoncé la Maison Blanche.

Washington s’inquiètent également des éventuelles conséquences de l’accompagnement dans la mise en place de lignes de production, ainsi que dans les échanges de connaissances et d’accès aux marchés.

Porte parole du ministère chinois des Affaires étrangères

Un décret qui « nuit à l’ordre commercial international »

Pékin a fermement réagi en accusant notamment les Etats-Unis « d’introduire des restrictions sur les investissements en Chine ». Le ministère du Commerce chinois a dénoncé une volonté de nuire de la part de l’administration Biden.

« Washington nuit à l’ordre commercial international et perturbe gravement la sécurité des chaînes industrielles et d’approvisionnement mondiales »

La Chine ajoute que le décret « s’écarte sérieusement des principes de l’économie de marché et de la concurrence loyale que les Etats-Unis ont toujours promus ». Le porte-parole du ministère des affaires étrangères a, de son côté, déclaré dans un communiqué :

« La Chine est extrêmement mécontente et s’oppose fermement à l’insistance des Etats-Unis à introduire des restrictions sur les investissements en Chine »

Le communiqué conclut par une menace implicite d’une réponse étatique du gouvernement chinois : « Le pays se réserve le droit de prendre des mesures ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777