Edit Template
mardi 23 juillet 2024

L’édition annuelle du Hajj 2024 commence ce vendredi 14 juin

C’est ce vendredi 14 juin que débute le hajj 2024/1445. Environ deux millions de pèlerins, selon les chiffres avancés par les autorités saoudiennes, devraient l’effectuer cette année pour participer à ce pèlerinage annuel, un des cinq piliers de l’islam. Zoom.

Jeudi dernier, l’Arabie saoudite a annoncé que le hajj 2024 / 1445H commencerait ce vendredi 14 juin. Le hajj est l’un des cinq piliers de l’Islam et doit être entrepris au moins une fois par tous les musulmans qui en ont les capacités.

L’année dernière, plus de 1,8 million de musulmans ont participé au hajj, et cette année, environ deux millions de pèlerins sont attendus selon les autorités saoudiennes. Le « jour de Arafat » et la fête de l’Aïd al-Adha font partie des moments culminants de ce grand pèlerinage.

Un pèlerinage dans l’ombre du génocide en cours à Gaza

Lors d’une conférence de presse ce jeudi, Tawfiq al-Rabiah, le ministre saoudien du hajj, a annoncé qu’environ 1,2 million de pèlerins de divers pays étaient déjà arrivés en Arabie saoudite pour le hajj de cette année. En 2022, plus de 1,8 million de musulmans, dont 90% venant de l’étranger, avaient participé au grand pèlerinage.

Consciente du fiasco organisationnel des éditions précédentes, les autorités saoudiennes ont lancé – en février 2023 – la plateforme d’inscription en ligne Nusuk, remplaçante de Motawif. Les pèlerins ne sont donc plus sélectionnés après tirage au sort et approbation de leur candidature.

Cette année, Le hajj se déroule dans l’ombre du génocide commis par Israël à Gaza depuis plus de huit mois. A cet effet, la monarchie saoudienne a annoncé cette semaine l’accueil gracieux de 1.000 pèlerins parmi les familles des victimes à Gaza. Le ministre du Hajj, Tawfiq al-Rabiah, prévient toutefois qu’ « aucune activité politique ne sera tolérée ».

Le jour de Arafat, un moment intense

Le hajj, l’un des cinq piliers de l’Islam, s’étend sur une période de quatre jours à La Mecque et ses environ et comprend plusieurs séries de rituels. Le premier jour, après avoir formulé l’intention d’accomplir leur pèlerinage, les pèlerins se rendent à Mina en vue de rejoindre le mont de Arafat où le prophète Muhammad ﷺ a prononcé son dernier sermon.

Le « jour de Arafat », les pèlerins prient et invoquent Dieu sur le mont Arafat. Ce même jour, plusieurs centaines de millions de musulmans à travers le monde jeûneront. Pour l’érudit et grand spécialiste du lexique coranique, Maurice Gloton, le choix de ce lieu n’est pas fortuite :

« Le choix de ce lieu même d’Arafat – de la Gnose selon la signification de ce terme – n’est pas indifférent. Situé en dehors et à la limite du Territoire sacré dont le centre est la Mekke, il constitue l’endroit essentiel du Pèlerinage »

Cette année, le jour de Arafat correspondra au samedi 15 juin. La fête musulmane de l’Aïd al-Adha (la fête du sacrifice), qui commémore le sacrifice que Dieu demanda au prophète patriarche Ibrahim pour éprouver sa foi, aura lieu le lendemain dimanche 16 juin.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777