Edit Template
samedi 15 juin 2024

CPI : une plateforme pour accueillir les plaintes des Palestiniens

Cour pénale internationale

La Cour pénale internationale (CPI) annonce le lancement imminent d’une plateforme électronique permettant aux Palestiniens de porter plainte contre les agressions des colons et soldats israéliens. Selon le ministère palestinien des Affaires étrangères, « cette plateforme permettra d’informer la communauté internationale de la situation en Palestine. ». Zoom.

C’est sur les ondes de la radio « Voix de Palestine » que le conseiller du ministre palestinien des Affaires étrangères, Omar Awadallah, a annoncé l’information. « Cette plateforme permettra aux citoyens palestiniens de déposer des plaintes à la Cour, accompagnées de photos et de vidéos qui montrent les crimes de l’occupation à leur encontre. » annonce le conseiller.

Selon la Commission de la résistance au mur et aux colonies, plus de 4 000 violations ont été enregistrées au cours du premier semestre de cette année.

Faire pression sur la communauté internationale

Le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh alertait, ce lundi, sur la dégradation « sans précédent » de la situation des territoires palestiniens.

Lors de sa rencontre, à Ramallah, en Cisjordanie, avec Stephen Hickey, directeur des affaires du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord au ministère britannique, M. Shtayyeh a notamment évoqué le blocus financier et le détournement des fonds palestiniens par les israéliens.

« Les mesures sionistes dont nous sommes témoins, telles que les incursions dans les territoires palestiniens et l’accélération des activités de colonisation, constituent une réoccupation de la Cisjordanie, y compris des villes, des villages et des camps de réfugiés » a déclaré Mohammed Shtayyeh.

M. Shtayyeh a exhorté le Royaume-Uni à travailler aux côtés de la communauté internationale pour faire pression sur les multiples violations de Tel Aviv.

La nouvelle plateforme de la CPI devrait ainsi permettre de « mettre davantage de pression sur le bureau du procureur général, de le forcer à traiter[les plaintes recueillis] et de les considérer en permanence », comme l’a souligné le directeur de la fondation Al-Haq, Shawan Jabarin.

Colons israéliens en Cisjordanie (Yesh Din)

4000 violations enregistrées en 2023

Les violations des colons israéliens contre le peuple palestinien ont connu une nette augmentation en 2023. D’après des statistiques collectées par la Commission de la résistance au mur et aux colonies, plus de 4 000 violations ont été enregistrées au cours du premier semestre de cette année.

« Les agressions sionistes vont du sabotage et du défrichage des terres (appartenant à des Palestiniens), en passant par le déracinement d’arbres, la démolition de maisons et la liquidation physique de Palestiniens »

Encore récemment, l’agence de presse palestinienne Wafa rapporte que des dizaines de colons ont pris d’assaut l’esplanade de la mosquée Al-Aqsa.

Les colons se sont introduits dans la mosquée sainte du côté de la porte des Maghrébins pour y effectuer des marches au cœur de l’esplanade et entonner des rituels religieux.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777