Edit Template
dimanche 19 mai 2024

L’Allemagne accusée de complicité de génocide devant la CIJ

Le Nicaragua accuse l’Allemagne de complicité possible dans des actes de génocide en raison de sa fourniture d’armes à Israël et demande à la Cour internationale de justice (CIJ) d’ordonner des mesures d’urgence. Des audiences sont prévues les lundi 8 et mardi 9 avril. Zoom.

La Cour internationale de Justice (CIJ) doit examiner à nouveau la situation à Gaza lors d’audiences prévues les 8 et 9 avril. Après l’Afrique du Sud en janvier, c’est au tour du Nicaragua d’accuser l’Allemagne d’être complice de génocide contre les Palestiniens.

Le Nicaragua estime « plausible » que les armes et les équipements militaires fournis par l’Allemagne à Israël « soient utilisés pour des actes de génocide ».

Le soutien militaire à Israël mis en cause

Le Nicaragua a déposé une requête devant la Cour internationale de Justice (CIJ) le 15 mars, accusant l’Allemagne d’avoir « non seulement manqué à son obligation de prévenir le génocide » à Gaza, mais aussi « contribué à la commission du génocide ».

Il estime que le soutien militaire de l’Allemagne à Israël pourrait contribuer à des violations du droit international humanitaire dont le génocide, les conventions de Genève, et les normes du droit international sur l’apartheid et le droit à l’autodétermination des Palestiniens.

Le Nicaragua demande à la CIJ d’ordonner à l’Allemagne de « suspendre immédiatement son aide à Israël, en particulier son assistance militaire, y compris l’équipement militaire » et de s’assurer que les armes déjà livrées ne seront pas utilisées pour des crimes contre l’humanité. Managua somme également Berlin de revoir sa décision de suspendre sa participation au budget de l’UNRWA.

l’Allemagne, complice d’actes génocidaires à Gaza ?

Selon le Nicaragua, l’Allemagne aide Israël à « perpétrer des actes génocidaires » via la vente d’équipement militaire. Berlin est le deuxième fournisseur d’armes d’Israël. Un rapport de l’ONG berlinoise Forensis révèle que le ministère du Commerce allemand a validé 308 licences individuelles d’exportation d’armes en 2023 à hauteur de 326 millions d’euros :

« L’Allemagne a apporté un soutien politique, financier et militaire à Israël en toute conscience, sachant qu’à ce moment-là les équipements militaires seraient utilisés dans la commission de graves violations du droit international (…) et au mépris de ses propres obligations »

Les audiences à La Haye ont lieu dans un contexte marqué par l’attaque meurtrière d’un convoi de l’ONG World Central Kitchen, le 1er avril, remettant en question les livraisons d’armes. Plusieurs pays, dont la Belgique, le Japon, les Pays-Bas et le Canada, ont annoncé la suspension de leur soutien militaire à Israël.

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777