Edit Template
jeudi 29 février 2024

L’Afrique du Sud accuse Israël de « génocide »

L’Afrique du Sud a déposé vendredi une requête contre Israël devant la Cour internationale de justice (CIJ). Prétoria accuse l’Etat hébreu de commettre des « actes de génocide contre le peuple palestinien à Gaza ».

La patrie de Nelson Mandela a connu et vécu dans sa chair les affres de l’apartheid. Dans son long chemin vers l’indépendance, le fondateur de la nation sud-africaine Nelson Mandela avait toujours souligné son soutien indéfectible à la lutte du peuple palestinien pour sa libération contre la colonisation menée part Israël. Aujourd’hui, l’actuelle direction de Prétoria n’a pas désavoué cet héritage.

L’Afrique du sud a annoncé avoir saisi la Cour internationale de justice (CIJ) affirmant que les « actes et omissions d’Israël revêtent un caractère génocidaire, car ils s’accompagnent de l’intention spécifique requise […] de détruire les Palestiniens de Gaza en tant que partie du groupe national, racial et ethnique plus large des Palestiniens », a précisé la CIJ dans un communiqué.

« Israël rejette avec dégoût la diffamation […] propagée par l’Afrique du Sud et son recours à la Cour internationale de justice », a aussitôt réagi sur X le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères. Les décisions de la CIJ, bien que sans appel, n’ont pas de force d’exécution.

L’annonce de cette saisie de la CIJ s’est faite au moment où l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) annonçait que l’armée israélienne avait tiré sur l’un de ses convois « alors qu’il revenait du nord de Gaza, empruntant un itinéraire désigné par l’armée israélienne ». Notre chef et son équipe n’ont pas été blessés, mais un véhicule a été endommagé », a commenté Thomas White, directeur de l’agence, sur X (ex-Twitter).

En Cisjordanie, quatre personnes ont été blessées vendredi dans une attaque à la voiture-bélier, dont l’auteur a été tué, près d’un poste militaire israélien en Cisjordanie occupée. Un autre Palestinien qui tentait de lancer une bombe sur un poste militaire a été exécuté par les Israéliens. 315 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués par des soldats et des civils israéliens depuis le 7 octobre, d’après le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne.

Pendant ce temps, le gouvernement américain approuvait « d’urgence » la vente à Israël de munitions d’artillerie pour un montant de 147,5 millions de dollars, vendredi 29 décembre.

Le secrétaire d’Etat Antony Blinken a conclu « à l’existence d’une urgence nécessitant cette vente immédiate au gouvernement israélien », selon un communiqué de la US Defense Security Cooperation Agency, l’agence fédérale chargée des ventes militaires américaines aux Etats étrangers.

Des obus de 155 mm et des matériels militaires en provenance des stocks de l’armée des Etats-Unis, ont été vendus. 

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777