Edit Template
mardi 23 juillet 2024

La préfecture de l’Essonne ordonne la fermeture d’une école musulmane

Le préfet de l’Essonne a notifié lundi au groupe scolaire privé musulman « La Lumière du Savoir », situé à Corbeil-Essonnes, un arrêté de fermeture administrative définitive. Une décision prise en raison de « manquements persistants concernant la sécurité des élèves ». L’école dénonce des motivations « politiques et fallacieuses ». Focus

L’école privée musulmane hors-contrat « La lumière du savoir » à Corbeil-Essonnes a reçu hier un arrêté de fermeture définitive de la part de la préfecture de l’Essonne. Dans un communiqué de presse, le préfet justifie cette fermeture en raison de « manquements concernant la sécurité des élèves » et d’un « apprentissage non-conforme ».

Le groupe scolaire dénonce, dans un texte publié hier soir, une « décision politique » prise pour des « motifs fallacieux » prenant en otage « près de 300 élèves français, leurs familles et une trentaine de salariées ».

« Des manquements liés à la sécurité des enfants »

La préfète de l’Essonne, Frédérique Camilleri, a annoncé avoir notifié – ce lundi – la fermeture de l’établissement privé musulman « La Lumière du Savoir » à Corbeil-Essonnes.

Cette décision, prise à la demande du recteur de l’Académie de Versailles, est due à « des manquements persistants concernant la sécurité des élèves » et à un apprentissage « non-conforme au regard des exigences du socle commun ». Malgré une mise en demeure envoyée le 13 mars 2023, des inspections « ont de nouveau constaté de nombreux manquements » :

« En décembre dernier et ce malgré cette mise en demeure, les services de l’Etat ont de nouveau constaté de nombreux manquements liés à la sécurité des enfants à l’enseignement dispensé »

L’école dénonce une « instrumentalisation politique »

Dans un communiqué publié hier soir, l’établissement « La Lumière du Savoir » accuse la préfecture d’avoir pris « la décision politique de fermer définitivement le groupe scolaire » pour des « motifs fallacieux » et ce en « pleine période d’examens scolaires » :

« Le groupe scolaire la Lumière du Savoir a démontré l’excellence de ses pratiques pédagogiques (méthode Montessori, méthode Singapour…), parcours Collège en 3 ans et Lycée en 2 ans pour ses meilleurs élèves et accompagnement renforcé pour tous les élèves en difficulté »

L’école dénonce notamment une instrumentalisation de « la situation politique délicate que vit le pays alors que, plus que jamais, la Nation a besoin d’unité » et une prise en otage de « 300 élèves français dont certains passent le brevet des collèges et les baccalauréats général et technologique cette semaine ».

La Lumière du Savoir indique enfin avoir « mandaté ses avocats et conseils pour engager toutes les démarches juridiques et administratives pour contester cette décision inique ». L’établissement était ouvet depuis 2013 dans le quartier des Tarterêts et accueillait près de 300 élèves de la maternelle au lycée.

A lire également :

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777