Edit Template
lundi 22 avril 2024

La FFF interdit la pratique du jeûne de Ramadan durant ses sélections

La Fédération Française de Football a établi cette année un « cadre de neutralité » contraignant les joueurs à décaler la pratique du jeûne au sein des sélections nationales. Une décision qui suscite l’incompréhension. Un jeune joueur, refusant d’interrompre son jeûne, a déjà été exclu. Zoom.

La Fédération Française de Football a établi pour la première fois, cette année, un cadre réglementant la pratique du jeûne durant le mois de ramadan au sein de ses sélections nationales, des moins de 16 ans jusqu’aux sélections A.

Conformément au principe de laïcité, la FFF stipule qu’elle ne changera pas « les horaires des séances, des collations ou des rencontres ». La pratique du jeûne du Ramadan est donc interdite pour les joueurs musulmans qui sont ainsi appelés à reporter leurs jours de jeûne en dehors des stages internationaux.

Pas de ramadan durant les stages de l’Équipe de France

La FFF a voulu se montrer intransigeante cette année auprès des joueurs concernés par la pratique du jeûne durant Ramadan. Erigeant la laïcité en principe immuable, la ligne est que « dans toutes les sélections, les joueurs doivent s’adapter au rythme habituel de l’équipe ». Le ramadan ne doit donc pas venir perturber les stages des équipes de France.

Le président de la FFF, Philippe Diallo, a répété les consignes de l’institution de football dans de multiples entretiens :

« J’ai réaffirmé que c’est dans ce cadre de neutralité que nos sélections fonctionnent concrètement, ça veut dire que nous ne modifions pas les conditions d’exercice de nos sélections pour des critères religieux »

Cette décision a néanmoins suscité des incompréhensions et des tensions, notamment chez les joueurs espoirs de moins de 23 ans, entrainés par Thierry Henry, qui doivent disputer des matchs préparatifs aux JO. « Qu’il n’y ait pas plus de souplesse, c’est un problème » indique un cadre de l’équipe espoir.

Un joueur réticent expulsé

Les sélectionneurs ont donc relayé ce message en invitant leurs joueurs à décaler leur jeûne. Dans ce cadre, le jeune milieu de l’OL, Mahamadou Diawara, initialement sélectionné en équipe de France U19, a été soudainement remplacé par Dehmaine Tabibou.

En apprenant que la FFF passait comme consigne qu’aucun joueur ne devait jeûner en sélection, le joueur a préféré partir mardi pour pouvoir continuer à poursuivre le jeûne du Ramadan, compromettant sans doute ses chances de jouer pour l’équipe de France à l’avenir.

Bien qu’il ait été sollicité par le Mali pour les Jeux Olympiques de Paris, Mahamadou Diawara avait préféré honorer sa convocation avec l’équipe de France U20. Aucune communication officielle n’a été faite par la FFF ou par le joueur lui-même concernant cette décision.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777