Catégories
Articles récents
10/12/2019
AccueilActualitesKhabib Nurmagomedov, la force et l’esprit

Khabib Nurmagomedov, la force et l’esprit

Khabib Nurmagomedov

A bientôt 32 ans, le Russe d’origine daghestanaise reste invaincu en MMA (arts martiaux mixtes). Star de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), sans défaite depuis avril 2018, Khabib Nurmagomedov inspire la crainte à ses adversaires et le respect à ses fans. Retour sur le parcours d’un homme qui a su incarné la force de l’esprit dans un univers marqué par les codes de la provocation et de l’agressivité.

Khabib Nurmagomedov n’est pas un saint. D’ailleurs, il est bien connu que les saints ne pratiquent pas le MMA, sauf peut-être avec leur âme.

Depuis la fin 2011, date de son entrée fracassante dans l’univers de l’UFC, ce Russe né au Daghestan s’est taillé une solide réputation dans les milieux combattants.

Khabib Nurmagomedov

Invaincu, Khabib l’est incontestablement. Mais pas seulement dans la cage.

L’homme a démontré, chose assez rare dans l’univers grossier et brutal du MMA, ce que pouvait être un combattant discipliné et mû par des convictions extra-sportives.

Un homme de convictions

Musulman fervent, pratiquant, habitué des Lieux saints, Khabib Nurmagomedov ne s’est jamais caché sur la place centrale que la foi en Dieu occupait dans sa vie.

« Ils n’ont aucune idée de la force de ma foi en Allah. Ils gagnent les ceintures, je gagne les cœurs », avait-il confié à ce sujet.

Khabib Nurmagomedov

Après 27 victoires consécutives, « The Eagle », comme il est surnommé, plane toujours sur le monde du free-fight qu’il domine par sa technicité et ses vertus physiques.

Mais sa dernière victoire contre le teigneux Conor Mc Grégor connu pour sa violence verbale et physique n’a pas été sans conséquence pour le lutteur daghestanais.

Neuf mois de suspension et une lourde amende pour avoir participé à une altercation avec le camp Mc Gregor.

Cela a suffi pour lui coller la réputation d’un bad boy qui venait du froid.

Khabib Nurmagomedov

« Je veux rester humble , mais je dois parler parce que les autres parlent trop et j’ai compris le pouvoir fou de la machine à relations publiques de l’UFC ».

Telle fut sa réaction avant de présenter ses excuses. Oui, le monde du MMA ne fait pas dans la dentelle.

Technicité et force de volonté

Et pourtant. Cette réaction sanguine alimentée par toute une campagne d’insultes contre son pays, sa religion et ses proches, ne dit pas grand-chose du personnage, sinon de son sens aigu de l’honneur.

Les amateurs se souviendront de son attitude relevant amicalement ses adversaires battus à plate couture.

Ils se remémoreront son style de combat très technique, au sol, appuyé sur une maîtrise du judo, de la lutte et du sambo, art martial russe.

khabib nurmagomedov

Ils penseront souvent à son sens des valeurs qu’il porte jusque dans son visage, la simplicité naturelle de ses expressions, son humilité et l’austérité de son langage.

Lui, l’enfant des montagnes daghestanaises, élevé par un père formé à la lutte et aux disciplines de combat, connait le prix de la victoire : discipline, force et volonté.

Et il n’ignore pas, puisqu’elles sont gravées dans son âme, que c’est à ces conditions qu’on survit à son époque. « Les aigles ne restent pas dans la cage », a-t-il confié.

« Quand Allah est avec vous, personne ne peut vous battre »

Alors que son prochain combat le verra confronté au numéro un du classement UFC, Dustin Poirier, lui qui est second du même classement, la pression monte pour le Russe, qui a annoncé qu’il prendra sa retraite après avoir battu les têtes d’affiches (Tony Ferguson, Poirier et en boxe anglaise, Mayweather).

Khabib Nurmagomedov

Khabib Nurmagomedov avec son frère.

D’autant plus qu’il sait que des millions de fans qui se reconnaissent en lui le suivent, ce qui l’alourdit d’une responsabilité supplémentaire.

« Je sens que je représente mon pays : non seulement mon pays, mais tous les pays de l’ex-URSS, car j’ai beaucoup de fans ici et « plus d’un milliard de fans musulmans ». Je sens que je représente ces gens du monde entier.  Cela me donne une grande énergie. Quand je vais dans la cage, je pense à eux. »

Mais sa force, Khabib Nurmagomedov la tire avant touche de ses convictions spirituelles qui le transcendent dans la cage.

« Quand Allah est avec vous, personne ne peut vous battre, vous devez le croire. »

Khabib Nurmagomedov

Malgré le succès, malgré la victoire, malgré la reconnaissance, Khabib Nurmagomedov a donc su garder la tête sur les épaules et tirer profit des enseignements que la vie lui a donné.

Ainsi qu’il le disait lui-même, « grimpe la montagne pour que tu puisses voir le monde, pas pour que le monde puisse te voir. »

A lire également :

Khabib Nurmagomedov