Edit Template
vendredi 09 juin 2023

Il y a 1444 ans, la naissance du dernier Prophète

La première révélation du Coran descendu en un mois de Ramadan allait faire naître le dernier Prophète, Muhammad (que la paix soit sur lui). Ecrivain et co-fondateur de Saphirnews, Amara Bamba nous raconte dans la première chronique d’une série à lire sur Mizane.info le début d’une histoire qui n’a cessé de s’écrire à ce jour. 

An 610 à La Mecque. Une cité commerciale, un lieu de passage. Muhammad ibn Abdallah vit ici. Il est un quadragénaire du clan des Banu Hachem. En ce ramadan, commence l’aventure de sa vie.Le polythéisme règne. Les Arabes jeûnent au mois de ramadan. Une tradition polythéiste dont on ignore les origines. On ne connaît pas le détail de cette pratique. Le polythéisme est peu dogmatique. Mais jeûner au ramadan était une pratique de piété déjà inscrite dans la tradition locale.

Muhammad est initié à cet exercice spirituel dans sa jeunesse. Son oncle se retire et médite dans une grotte, il emmène son neveu qui est de tempérament calme et posé. Au décès de l’oncle, le neveu ne renonce pas, il poursuit cette tradition de retraite du ramadan.

Dans cette année 610, le neveu est un adulte socialement responsable. On l’aime dans sa cité pour sa compagnie agréable, son honnêteté et son intégrité. Il passe le ramadan seul, dans la grotte de Hira, à méditer. C’est là que l’Ange Gabriel le rencontre. En songe selon certains. De visu selon d’autres. Ce fut la révélation du premier verset du Coran.

« Lis au nom de ton Seigneur » ou « Récite ! Au nom de ton Seigneur » ou « Proclame ! Au nom de ton Seigneur » ou etc… Quand le message est lourd, le sens se fait multiple. Un Envoyé de Dieu venait de naître. Que Sa paix et Sa miséricorde le couvent. Le robinet du Coran venait de s’ouvrir. Le verbe ne cessera plus d’en couler pour fixer le destin de l’humanité.

C’était il y a plus de 1400 ans. La première parole coranique nous invite à lire ; mais « lire au nom du Seigneur qui a créé l’humain… » Ce V.1 S.96, a changé la place de l’écrit à jamais sur la planète. L’ordre de lire est donné à un mecquois ordinaire de l’époque ; un illettré. Il obéit et fait tomber des idoles. Son héritage à l’humanité est un livre, le Coran. L’un des livres les plus lus au monde. Il y a des écoles entièrement consacrées à la mémorisation du Coran !

Au ramadan de l’an 610, une tempête est née dans une grotte de la banlieue mecquoise. Un Envoyé de Dieu a été contacté ! Il ignore ce que nous savons mais il fait ce qu’il faut : il suit son cœur ! Avant lui, Abraham a brisé des idoles pour asseoir le Tawhid, l’unicité totale de Dieu. Ce fut l’ère de « la foi » à laquelle Moïse vint donner le soutien protecteur de « la loi ».

La foi et la loi accueillent Jésus qui enseigne l’Amour total. Le plus subtile et le plus profond des messages de Dieu à l’humain. Puis Muhammad, l’Arabe, arrive en dernier dans cette famille. Paix et miséricorde de Dieu sur Ses Messages, Ses Prophètes, Ses Awliya. Tous des Envoyés de Dieu. Tous venu pour le même but, chacun portant sa touche à son chemin.

Rassul arrive en fin de course pour mettre l’équilibre indispensable entre la foi, la loi et l’Amour. Sa foi est verticale en quête d’intimité avec Dieu. Sa loi est à l’horizontale dans le rapport social avec autrui. La foi et de la loi, se croisent là où seul l’Amour tient.

Rassul annonce « Cinq piliers à la loi » en islam. Il enseigne « six principes à la foi ». Ce sont ses repères à l’humanité entière. Heureux sont ceux qui s’y conforment ! Que Dieu nous guide et nous protège. Que Sa miséricorde couve ses Envoyés. Leurs successeurs et leurs fidèles jusqu’à la fin des temps…

Amara Bamba

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.