Edit Template
mardi 16 juillet 2024

Hajj 2023 : premières inscriptions et polémiques sur Nusuk Hajj

Plateforme Nusuk Hajj

C’est officiel, depuis le jeudi 4 mai, les musulmans français peuvent enfin réserver leur forfait pour le hajj sur le site Nusuk Hajj. Comme l’année passé, avec la plateforme Motawif, de nombreuses polémiques enflent autour d’éventuels chantages des agences de voyage. La période du pèlerinage devrait débuter le 26 juin 2023. Mizane info fait le point.

C’est désormais sur la nouvelle plateforme « Nusuk Hajj », héritière du tristement célèbre Motawif, que les futurs pèlerins du Hajj de 58 pays d’Europe, des Amériques et d’Australie, devront réserver directement leur Hajj 2023. A ce jour, le site offre plusieurs forfaits, allant de 8000 à 13 000 €, effectif pour seulement douze pays d’Europe avant de s’élargir à l’ensemble des 58 pays concernés.

Outre la France, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas, le Royaume-Uni et la Suisse, en dehors de l’Europe, Nusuk est ouvert uniquement aux musulmans du Canada et des Etats-Unis.

L’annonce a été publié sur le compte officiel Twitter de la plateforme.

Qu’est-ce que « Nusuk Hajj » ?

Selon le site de Nusuk Hajj, il s’agit de la seule plateforme officiellement approuvée par le ministère saoudien du Hajj et de la Omra pour fournir des services de Hajj pour l’année 2023. Elle s’adresse « aux pèlerins d’Europe, des Amériques et d’Australie, dans le but de faciliter un Hajj fluide et confortable »

La plateforme s’occupe de gérer le voyage du Hajj, la réservation des billets d’avion, la vérification de l’hébergement, la restauration et la désignation d’un guide touristique tout au long du séjour. Les candidats peuvent donc s’inscrire eux-mêmes pour recevoir des notifications sur la mise à jour des forfaits et des services fournis par Nusuk.

A ce jour, malgré de nombreux bugs dûs probablement au grand nombre de connexion sur le site, seul 15 forfaits sur 85 sont actuellement en ligne et sur les 130 forfaits au total proposés par la plateforme.

Des forfaits allant de 7 280 euros à, pour les plus luxueux, 13 350 euros. Les tarifs varient en fonction des dates d’un vol, de la durée du séjour et de l’emplacement des hôtels.

Plusieurs packages proposés affichaient déjà la mention « épuisés » mais Nusuk indique qu’ils seront régulièrement mises à jour et qu’il est nécessaire de « consulter régulièrement la plateforme pour de nouvelles offres jusqu’à ce que le quota du pays soit atteint ».

Package disponible sur Nusuk Hajj
Package disponible sur Nusuk Hajj

Après le fiasco de l’année passée, avec le site Motawif, la nouvelle plateforme semble avoir pris des mesures concernant, par exemple, les services de guide aux pèlerins. Seules les compagnies saoudiennes sont désormais autorisées à commercialiser des forfaits aux candidats incluant le service de guide touristique payé sur Nusuk (le choix d’un guide francophone est accessible sur le site). Les agences sont donc totalement exclues du jeu.

Polémique autour des agences et des guides touristiques 

Bien entendu, les rumeurs et polémiques ne se sont pas faites attendre. Malgré la consigne explicite de Nusuk Hajj, indiquant que le choix d’un guide fait parti intégrante du package disponible en ligne, plusieurs agences demanderaient aux futurs pèlerins des frais supplémentaires pour le choix d’un guide assermenté.

Des agences affirment qu’il faut payer le forfait plus payer le guide. […] Dans les forfaits en ligne, les guides touristiques sont compris et font partie explicitement des services inclus, payés. Pour chaque guide, il y a le nom de famille, le prénom, le numéro de téléphone, l’e-mail et la photo. Faudrait-il payer aussi en plus les hôtels qui, comme les guides, sont déjà inclus dans le forfait ?

Depuis jeudi, Fateh Kimouche (responsable du site al-Kanz) met en lumière plusieurs chantages effectifs d’agences demandant un service additionnel ayant attrait à la réservation d’un guide. Un service pourtant déjà inclu sur Nusuk.

Il remonte de nombreux témoignages de candidats au Hajj se voyant demander des frais supplémentaires, allant jusqu’à 1000 euros, pour la réservation d’un guide proposé par des agences.

Agence

Une vidéo de l’imam et conférencier Shakeel Siddiq, mis en ligne ce dimanche 7 mai, alerte aussi contre ces mêmes procédés en précisant qu’il a – lui-même – été approché, par des services du site Nusuk Hajj, pour accompagner les pèlerins cette année.

Ibrahim Madras

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777