Edit Template
mardi 16 juillet 2024

Gaza : le CFCM dénonce les propos faisant l’apologie de crimes de guerre

Boaz Bismuth

Le Conseil français du culte musulman a dénoncé dans un communiqué – publié ce mercredi – la diffusion, sur des chaînes de télévision française, de multiples propos faisant l’apologie de crimes de guerre sur la population civile à Gaza. Le CFCM ne comprend pas « comment ces propos ont pu être tenus en toute impunité sur des médias français ». Focus

Alors que le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, a promis « une intensification » des massacres commis à Gaza, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a exprimé sa profonde inquiétude face aux multiples appels au nettoyage ethnique des palestiniens dans les médias français.

« Durant ces 80 jours de terreur, nous avons assisté à l’une des pires opérations de déshumanisation que l’histoire ait connues », souligne l’organisation musulmane.

Des propos tenus en toute impunité sur des chaînes française

Co-présidé par Mohammed Moussaoui, le CFCM dans son dernier communiqué qualifie explicitement l’offensive israélienne menée à Gaza « de génocide d’une population civile sciemment affamée, assoiffée et sans aucune possibilité de se mettre à l’abri des bombes ».

L’organisation dénonce et condamne « avec force ces propos qui font l’apologie de crimes de guerre, de génocide ou de nettoyage ethnique » contre la population palestinienne à Gaza :

« Des Palestiniens, réduits à des animaux ou taxés de simples boucliers du Hamas, sont désignés comme étant tous des terroristes, y compris les enfants et les bébés. »

Le CFCM prend en exemple les interventions, sur la chaine française Cnews, d’un membre de la Knesset, Boaz Bismuth affirmant à trois reprises « qu’à Gaza, le terroriste le plus jeune, que je sache, il a dix mois, dix mois ! » où encore celle de l’avocate franco-israélienne, Nili Naouri, qui légitime l’assassinat des enfants à Gaza « dès la naissance ».

Intensifier la mobilisation pour la préservation de la vie

Le communiqué fait également mention d’une récente intervention audiovisuelle sur la chaîne i24, émettant en France, où une énième franco-israélienne déclare que « les politiques doivent accepter d’appuyer sur le ‘’ boum’’ (bouton de l’arme nucléaire). Nous sommes un pays avec une bombe atomique. Personne ne doit habiter cette terre si ce n’est pas le peuple juif ».

Enfin, suite aux dernières déclarations des responsables israéliens souhaitant intensifier « les massacres », le CFCM appelle, en parallèle, « à intensifier la mobilisation pour la préservation de la vie et de la dignité humaine ».

L’organisation réitère ses doléances pour « un cessez-le-feu immédiat ainsi qu’à l’approvisionnement des populations civiles en eau, en nourriture et médicaments ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777