Edit Template
mercredi 24 avril 2024

Démission surprise du Premier ministre irlandais après son discours sur Gaza

Lors de l’événement annuel de la Saint-Patrick à la Maison Blanche le 17 mars, le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a saisi l’occasion pour parler des souffrances du peuple palestinien à Gaza. Il a présenté sa démission au gouvernement irlandais quatre jours plus tard. Focus.

En visite à Washington, dimanche dernier, le premier ministre irlandais Leo Varadkar a fustigé les bombardements israéliens sur la bande de Gaza devant un auditoire comprenant le Président américain Joe Biden, également d’origine irlandaise.

Leo Varadkar a exprimé la solidarité de l’Irlande avec la Palestine, en comparant les épreuves subies par les Palestiniens à celles rencontrées par les Irlandais durant leur histoire coloniale. A la surprise générale, le premier ministre a présenté sa démission de la tête du gouvernement irlandais quatre jours plus tard.

Irlande, Palestine : un parallèle historique commun

Lors de la traditionnelle rencontre de la Saint-Patrick à la Maison Blanche avec le président américain Joe Biden, le Premier ministre irlandais Leo Varadkar a évoqué les souffrances du peuple palestinien à Gaza et a plaidé en faveur d’un cessez-le-feu :

« Les habitants de Gaza ont désespérément besoin de nourriture, de médicaments et d’abris. Plus que tout, ils ont besoin que les bombes cessent »

Le Premier ministre irlandais a rappelé que l’Irlande figure parmi les nations européennes s’opposant fermement aux attaques israéliennes sur Gaza. Il a également rapproché l’histoire palestinienne de celle du peuple irlandais ayant lutté dans le passé contre l’occupant britannique :

« Nous voyons notre histoire dans leurs yeux : une histoire de déplacement, de dépossession et (dans laquelle) les questions d’identité nationale sont niées. L’émigration forcée, la discrimination et maintenant la faim. »

Une démission inattendue

S’adressant directement au président Joe Biden, Leo Varadkar a évoqué le soutien inconditionnel américain à l’Ukraine suggérant que les États-Unis ont également un rôle crucial à jouer dans l’établissement de la paix au Moyen-Orient.

Il a souligné la responsabilité des États-Unis dans la résolution de la guerre en Palestine. Conséquence immédiate ou non, Leo Varadkar a annoncé – quatre jours plus tard – sa démission de la tête du gouvernement irlandais, invoquant des « raisons personnelles et politiques ».

Leo Varadkar était chef du gouvernement depuis décembre 2022. En 2017, alors âgé de 38 ans, ce médecin était devenu le plus jeune Premier ministre.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777