Edit Template
jeudi 29 février 2024

CNews sanctionnée pour manquement à « l’honnêteté de l’information »

Dans une décision rendue ce lundi 22 janvier 2024, l’Arcom a sanctionné la chaîne CNews du groupe Bolloré pour une séquence diffusée, le 26 septembre 2022, dans l’émission « Face à l’info » présentée par Christine Kelly. La chaîne a écopé d’une amende de 50 000 euros pour « manquement à l’honnêteté de l’information ». Explication.

Le gendarme de l’audiovisuel a estimé qu’une séquence diffusée dans l’émission « Face à l’info » présenté par Christine Kelly contrevenait à la convention de diffusion de la chaîne. La décision de l’Autorité de régulation (Arcom) constitue un fait plutôt rarissime dans le milieu médiatique français.

La séquence incriminée, datant de septembre 2022, présentait un « classement » international des villes les plus sûres du monde au cours de laquelle Christine Kelly assurait que la France se classait derrière le Mexique en matière d’insécurité en citant une source peu fiable. CNews avait déjà été condamnée à 1 euro pour « manquement à l’honnêteté de l’information » en 2022.

Une décision publique rare

L’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) a indiqué, dans une décision publique assez rare, avoir sanctionner à hauteur de 50 000 euros la chaîne CNews pour son émission « Face à l’info » animée par Christine Kelly .

En cause, une séquence diffusée en septembre 2022 dans laquelle Christine Kelly présentait un classement mondial des villes les plus sûres du monde produit par le site Numbeo dont les chiffres sont tirés de ses utilisateurs. Adoubée par ses chroniqueurs, l’animatrice assurait que « La France est le dernier des pays européens (…) derrière le Mexique » :

« Tout cela arrive dans un contexte de déclassement au niveau de la sécurité. La France est le dernier des pays européens dans le classement parmi ceux comptant au moins quatre villes évaluées et elle se classe derrière le Mexique »

Un classement fondée sur « aucune donnée chiffrée officielle »

Pour le gendarme de l’audiovisuel « Numbeo est un site fondé sur le recueil de données provenant d’avis émis par les personnes le visitant et non sur le sondage d’un échantillon représentatif de la population ». Par ailleurs, l’Arcom a précisé que « ce classement n’est fondé sur aucune donnée chiffrée officielle ».

La chaîne de Vincent Bolloré a donc été puni en raison d’un manquement à « l’obligation d’honnêteté et de rigueur dans la présentation et le traitement de l’information » à laquelle elle s’est engagée à travers la convention conclue entre la chaîne et le Conseil supérieur de l’audiovisuel en novembre 2019.

L’organe faisant autorité dans les médias a souligné notamment un « déséquilibre marqué dans le traitement » du sujet de l’insécurité puisque les quatre intervenants abondaient tous dans le même sens, «or le thème de l’insécurité (…) nécessite de ce fait que l’éditeur assure l’expression de différents points de vue ».

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777