Edit Template
jeudi 22 février 2024

Hezbollah : « Nous considérons l’assassinat de Saleh Al-Arouri comme une attaque contre le Liban »

Hezbollah : "Nous considérons l’assassinat de Saleh Al-Arouri comme une attaque contre le Liban" Mizane.info

Saleh Al-Arouri, numéro 2 du bureau politique du Hamas, a été tué mardi 2 janvier par une frappe israélienne près de Beyrouth, d’après une information des responsables des services de sécurité libanais. Le Hezbollah a promis que cet assassinat politique ne restera pas « impuni ».

Saleh Al-Arouri, le numéro 2 du Hamas a été tué à Beyrouth par un drone israélien. Selon la presse libanaise, l’assassinat du responsable du bureau politique du Hamas a également causé la mort de cinq autres personnes.

« Martyre du vice-président du bureau politique du Hamas, cheikh Saleh Al-Arouri, dans une frappe sioniste à Beyrouth », a déclaré le mouvement politique palestinien sur sa chaîne officielle, al-Aqsa TV.

« Les lâches assassinats menés par l’occupant sioniste contre les leaders et symboles de notre peuple palestinien à l’intérieur et à l’extérieur de la Palestine, ne parviendront pas à briser la volonté et la résilience de notre peuple, ni à entraver la poursuite de sa vaillante résistance », a déclaré Ezzat al-Rishq, membre du bureau politique de l’organisation palestinienne.

Selon l’agence de presse Reuters, la frappe du drone a touché un immeuble d’un quartier très peuplé de Daniyeh, près d’une autoroute. Le Premier ministre libanais a dénoncé un « crime israélien ».

Elu en 2017 adjoint au chef du bureau politique du Hamas Ismaïl Haniyeh, Saleh Al-Arouri a passé près de vingt ans dans les prisons israéliennes. Libéré en 2010, il s’était exilé au Liban.

Dans un communiqué, le Hezbollah libanais a condamné cet assassinat et mis en garde contre toute extension des attaques au Liban.

« Nous considérons le crime de l’assassinat de Cheikh Saleh Al-Arouri et de ses compagnons martyrs dans le cœur de la banlieue sud de Beyrouth comme une attaque dangereuse contre le Liban, son peuple, sa sécurité, sa souveraineté et sa résistance. Il contient des messages en termes de sécurité , d’une grande symbolique, voire une évolution dangereuse de la guerre entre l’ennemi et l’axe de la résistance », indique le communiqué avant d’ajouter que « ce crime ne restera pas sans réponse et sans punition.»

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

4 min de lecture

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777