Edit Template
samedi 13 juillet 2024

Arras : que sait-on de l’assassinat du professeur Dominique Bernard ?

Lycée Gambetta Arras

Au lycée d’Arras, un professeur a été tué et deux personnes blessées, vendredi 13 octobre, lors d’une attaque au couteau. L’auteur est un homme originaire d’Ingouchie, fiché pour radicalisation, déjà connu et suivi par les services de renseignements français. Des hommages, un peu partout en France, sont organisés ce lundi.

Presque trois ans jour pour jour après l’assassinat du professeur Samuel Paty, le 16 octobre 2020 près de son collège des Yvelines, un drame quasi similaire s’est reproduit à nouveau

Au lycée Léon Gambetta d’Arras (Pas-de-Calais), un homme a poignardé à mort un enseignant et fait deux blessés graves, vendredi dernier. La victime, Dominique Bernard, était le professeur de français du lycée. Parmi les deux blessés figurent un agent du lycée et autre enseignant.

Le chef de l’État, Emmanuel Macron s’est rendu sur place, le jour même, accompagné par les ministres de l’Intérieur Gérald Darmanin et de l’Éducation Gabriel Attal. La France est placée, depuis, vendredi, en alerte « urgence attentat ».

Une fratrie connue des services de police

L’homme interpellé, Mohammed M., est fiché S et originaire d’Ingouchie. Arrivé en France en 2008, ce dernier faisait l’objet d’un suivi actif de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) et avait été contrôlé, la veille de l’agression, « sans qu’aucune infraction ne puisse lui être reprochée« .

Sa famille avait fait l’objet d’une mesure d’expulsion en 2014. Une initiative avortée en vertu de la circulaire Valls. Un des frères de l’agresseur avait été interpellé à l’été 2019 par la DGSI dans le cadre d’un projet d’attentat déjoué, puis de faits d’apologie et avait été écroué.

Son petit frère de 17 ans a été arrêté à proximité d’un autre établissement Le Parquet national antiterroriste a été saisi. Selon la première source policière :

« Plusieurs membres de la famille ont été interpellés pour les besoins de l’enquête ».

Des hommages et rassemblements organisés partout en France

À Arras, plusieurs milliers de personnes ont honoré, ce week-end, le professeur de français, non loin de la cité scolaire Gambetta où a eu lieu le drame.

En solidarité avec la communauté éducative et les victimes, les députés ont suspendu, vendredi, leurs travaux après y avoir observé une minute de silence.

Ce lundi, une minute de silence sera respectée dans tous les collèges et lycées de France, en hommage à Dominique Bernard, l’enseignant tué à Arras et à Samuel Paty assassiné en 2020. De nombreuses communes vont aussi organiser des rassemblements.

Dans ce collège-lycée Gambetta, une cellule de soutien médico-psychologique a été mise en place mais les élèves n’auront pas cours. Ils devraient reprendre mardi matin.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777