Edit Template
mercredi 22 mai 2024

Macron mentionne Samuel Paty pour justifier l’interdiction de l’abaya

« Décivilisation » : quelle est l'origine du mot employé par Macron ? Mizane Info

Lundi 4 septembre, lors d’un entretien accordé au Youtubeur Hugo Décrypte, Emmanuel Macron a répondu à une question sur l’interdiction de l’abaya en évoquant l’assassinat de Samuel Paty et les attaques terroristes. Un parallèle ambigu et dramatique qui a suscité un tollé sur les réseaux sociaux. Explications.

« On ne peut pas faire comme s’il n’y avait pas eu d’attaque terroriste et l’assassinat de Samuel Paty dans notre pays », a déclaré le président de la République ce lundi face à Hugo Décrypte lors d’un échange autour de l’interdiction de l’abaya.

Repris rapidement par le Youtubeur quant à l’évocation manifeste d’un amalgame entre le port d’une robe longue à l’école et la mort du professeur assassiné le 16 octobre 2020, Emmanuel Macron s’est immédiatement défendu de faire « un parallèle ». Une justification hasardeuse qui a fait bondir sur les réseaux.

L’abaya : une robe qui vient défier la République

Cherchant à connaître l’argumentaire du Président de la République sur l’interdiction de l’abaya en milieu scolaire, Hugo Décrypte est apparu plutôt décontenancé par la réponse apportée :

« Nous vivons aussi dans notre société avec une minorité, des gens qui, détournant une religion, viennent défier la République et la laïcité (…) Ça a parfois donné le pire. On ne peut pas faire comme s’il n’y avait pas eu d’attaque terroriste et l’assassinat de Samuel Paty dans notre pays »

Un parallèle douteux, entre la tenue d’une robe longue et le terrorisme, dénoncé par de nombreux députés et élus sur les réseaux. « Pour Emmanuel Macron, les jeunes filles qui portent l’abaya sont suspectes de vouloir décapiter leurs profs, c’est ça ? Que cherche-t-il ? Provoquer les pires conflits ? » , s’est exclamé le député LFI Jérôme Legavre.

Pour le député écologiste Aurélien Taché, le président Emmanuel Macron ne fait que reprendre les mots de l’extrême droite et ses raccourcis les plus racistes.

De son côté, Emmanuel Macron s’est défendu, durant l’entretien, de faire un parallèle. « Je vous dis juste que la question de la laïcité dans notre école est une question profonde », a notamment expliqué le Président de la République.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777