Catégories
Articles récents
19/09/2021
AccueilActualitesAïd al fitr : 100 000 palestiniens prient à al Aqsa pour la libération

Aïd al fitr : 100 000 palestiniens prient à al Aqsa pour la libération

100 000 Palestiniens se sont réunis pour prier à Al Aqsa, en pleine intensification du conflit avec l’occupation sioniste. Plus de 80 victimes palestiniennes sont mortes sous les balles des forces de répression israéliennes. Les organisations de la résistance palestiniennes ont réussi à riposter aux attaques de l’occupant par l’envois de roquettes. Le point avec le Centre palestinien d’information.

Des dizaines de milliers de personnes ont célébré des prières de l’Aïd al-Fitr, dans la mosquée bénie Al-Aqsa, après les prières, une marche a eu lieu dans ses cours pour soutenir la résistance.

Le Département des Awqafs islamiques de Jérusalem a rapporté que plus de 100 000 fidèles ont célébré la prière de l’Aïd dans la mosquée bénie Al-Aqsa.

Les Awqafs de Jérusalem ont noté que des milliers de personnes ont commencé à se rassembler,, dans les cours de la mosquée Al-Aqsa, dès les premières heures de l’aube.

Des sources de Jérusalem ont indiqué que des milliers de jeunes ont chanté pour Jérusalem, Al-Aqsa et Gaza et leur résistance, après les prières du Fajr et de l’Aïd Al-Fitr, dans la mosquée bénie d’Al-Aqsa.

Les fidèles  ont chanté des chants se réjouissant des missiles de résistance, tandis que des photos des dirigeants du Hamas étaient élevées sur les places de la mosquée.

À son tour, le prédicateur de la mosquée Al-Aqsa a déclaré lors du sermon de l’Aïd: “Réjouissez-vous à l’Aïd et ne baissez pas les drapeaux, car les bannières de l’Islam ne s’abaissent pas.”

“Nous offrons nos condoléances à la faible Ligue arabe qui n’a pris aucune position sur ce qui se passe à Jérusalem”, a-t-il poursuivi.

Le prédicateur d’Al-Aqsa a renouvelé son rejet de la normalisation arabe avec l’occupation, soulignant que le peuple palestinien ne sera satisfait d’aucun accord portant atteinte au caractère sacré de la mosquée Al-Aqsa.

Morts gazés par les Israéliens

Le ministère de la santé palestinien a révélé que l’hôpital d’al-Chifa a reçu les corps d’un nombre de gazaouis qui auraient trouvé la mort suite à l’inhalation des gaz toxiques.

Le ministère a précisé que les premières analyses des médecins légistes prouvent que la cause directe de la mort est l’étranglement, dû selon les premières constations, dû à des gaz toxiques.

Les médecins, assure le ministère, procèdent à l’autopsie des corps pour déterminer les raisons de la mort suspecte de ces citoyens.

Rappelons que l’armée israéliennes mènent depuis lundi dernier des raids sur la bande de Gaza, faisant plus d’une cinquantaine de morts et des centaines de blessés.

Le soutien de la Cisjordanie

Un Palestinien a été tué et deux soldats israéliens ont été blessés, mercredi soir, lors d’une fusillade au sud de Naplouse, en Cisjordanie occupée.

Les médias hébreux ont rapporté qu’un Palestinien avait tiré sur un certain nombre de soldats. près du village de Tal, au sud de Naplouse, blessant deux d’entre eux.

La Cisjordanie connaît une montée de la colère en faveur de Jérusalem et de Gaza. Il y a eu des tentatives répétées de mener des opérations de commando ces derniers temps.

Le Centre Palestinien D’Information