Catégories
Articles récents
18/09/2019
AccueilActualitesLancement du site internet officiel de Tareq Oubrou

Lancement du site internet officiel de Tareq Oubrou

L’imam de la Grande Mosquée de Bordeaux, qui est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’islam dans le contexte français, vient de lancer son site officiel. Une initiative attendue de longue date et qui va offrir aux lecteurs et auditeurs de Tareq Oubrou un point d’ancrage utile pour y retrouver tous ses textes et vidéos. Mizane Info l’a parcouru sous toutes ses coutures et vous en propose une présentation sommaire.

En lançant son site officiel, tareqoubrou.com, l’imam de la Grande Mosquée de Bordeaux vient de combler un vide. Il offre désormais la possibilité à ses lecteurs et auditeurs d’y trouver un point de chute intéressant pour y découvrir ses nombreux textes et vidéos. Et le résultat est à la mesure des attentes. L’internaute y découvrira un site à l’image de son auteur : pluridisciplinaire. De la mystique à la théologie, du droit canon à la connaissance profane, les multiples champs de réflexion interrogés par l’œuvre de Tareq Oubrou y sont représentés. Il faut par ailleurs souligner que la création du site s’inscrit dans la continuité évolutive de deux autres supports antérieurs : la chaîne YouTube de la Fédération musulmane de la Gironde et la page Facebook de Tareq Oubrou. On y retrouve une médiathèque agrémentée des causeries de l’imam bordelais, vidéos de discussion libre sur un sujet ; les sermons du vendredi (khutba al jumu’a) ainsi qu’une rubrique destinée aux séminaires de formations.

Les hésitations de Tareq Oubrou

Une section « doctrine » propose une série de textes de Tareq Oubrou regroupés par champs de réflexion : théologie, droit canon, approches épistémologique, soufisme, islamisme, langue arabe. La longueur des textes varie : quelques articles-fleuves (L’égalitarisme et l’évolution) encerclent et irriguent de nombreux ruisseaux plus accessibles aux adeptes de la randonnée intellectuelle proposée par l’imam. Une rubrique « Réflexions sur le monde » nous rappellent que la pratique théorico-religieuse de l’imam autodidacte est toujours indissociable d’un contexte spatio-temporel comme l’illustrent les sujets de l’éducation, des nouvelles technologies, ou de la laïcité abordés par Tareq Oubrou. L’imam reconnaît avoir longtemps hésité à lancer ce site d’information. « Je suis conscient que rien ne remplace l’enseignement par la présence physique, car il dégage un parfum humain que le numérique est incapable de faire sentir. Malgré cela, j’ai décidé de communiquer par le biais de cet outil médiatique, après une longue hésitation, vaincue par l’insistance et le soutien d’un certain nombre d’amis ».

Nous avons choisi l’option de la responsabilisation plutôt que celle de la culpabilisation à outrance, qui sape le moral des musulmans

Il définit, dans la foulée, l’orientation qu’il souhaite lui donner : celle d’un topos (lieu) consacré à la réflexion, à l’échange et à la responsabilisation de l’individu en lieu et place d’une culpabilisation. « Dans ce site, notre éthique est de s’interdire de penser à la place des autres ou de se substituer à leur intelligence. Il se veut une invitation à l’interrogation et à la réflexion, un appel au vivant pour sortir de l’emprise d’un habitus créé par des discours stéréotypés, afin de penser par soi-même. Nous avons choisi l’option de la responsabilisation plutôt que celle de la culpabilisation à outrance, qui sape le moral des musulmans. »

Les confessions de l’imam de Bordeaux

Une résolution poursuivie par l’imam mais néanmoins teintée de pessimisme sur le succès de son entreprise auprès de ses coreligionnaires. « Nous ne nous faisons pas ici trop d’illusion quant à la réception qui sera faite de notre projet, car il s’attaque à des pseudo-évidences profondément gravées dans les esprits », écrit-il. Oubrou prévient aussi ses hôtes : s’ils sont en quête de dogmatisme, de produits intellectuels prêts à l’usage, qu’ils passent leur chemin. « Quant à celui qui y cherche des produits religieux finis, des idées bien taillées sur mesure, prêtes à penser et disponibles à mettre en pratique sans critique, je lui conseille honnêtement de se déconnecter rapidement de ce site. Il n’est pas fait pour lui, car il ne suggère aucune notice. Il propose cependant un esprit, celui d’une « Théologie Responsabilité-Espérance ». Une biographie intitulée « Carte d’identité » retrace également le parcours personnel de Tareq Oubrou qui l’a mené des confins austères de Taroudant, une des villes vestiges marocaines, à la fraîcheur atlantique et enivrante de la cité bordelaise.

De l’homme à l’imam et de l’imam à l’intellectuel, les pistes sont vite brouillées, les frontières, imperceptibles car perméables

Il y avoue avoir renoncé à ses ambitions profane et universitaire pour faire le choix délicat mais salutaire d’un sacerdoce islamique, d’une vie pleinement et entièrement consacrée à l’islam. Mais cette attirance pour le savoir et la curiosité intellectuelle ne le quitteront finalement jamais et caractériseront, bien au contraire, ce qu’il convient de nommer la patte stylistique oubrousienne. Il est vrai que de l’homme à l’imam et de l’imam à l’intellectuel, les pistes sont vite brouillées, les frontières, imperceptibles car perméables.

Dépasser la double impasse idéologique et utopique

Un « Avertissement », enfin, attirera l’attention du public tout en éprouvant son endurance de lecteur. Il tient lieu, en réalité, de manifeste de la pensée et du travail de Tareq Oubrou. Sa philosophie. Il y souligne la subjectivité, affirmée au nom de l’impératif de responsabilité, des thèses énoncées par son auteur et de leur caractère naturellement inachevé ou évolutif. Il défend par-dessus tout une approche critique des discours et des pratiques contemporaines des musulmans, prisonniers d’un double piège « ricoeurien » : l’idéologie, qui est célébration fantasmée du passé ; l’utopie, qui est soit l’appropriation violente d’une promesse d’avenir à conquérir ou bien le fatalisme passif d’un futur à accueillir patiemment mais anxieusement. Une double démission morale, spirituelle et intellectuelle face aux défis de notre temps. Ou encore une manière perverse de pousser l’islam vers la sortie extra-mondaine de l’histoire, pour paraphraser Tareq Oubrou. Ces nombreux défis, le Bordelais entend bien les affronter avec humilité mais exigence. Et ce nouveau site internet pourrait bien devenir la scène où se joueront les futurs actes de cette odyssée religieuse périlleuse et qui peut sembler parfois difficile d’accès, mais certainement jamais dénuée d’intérêts.