Edit Template
mardi 16 juillet 2024

Sénégal : Macky Sall annonce le report de l’élection présidentielle

Macky Sall

Quelques heures avant l’ouverture de la campagne électorale au Sénégal, le président Macky Sall a soudainement annoncé – ce samedi – le report de l’élection présidentielle qui devait avoir lieu le 25 février. C’est la première fois depuis 1963 qu’une présidentielle au suffrage universel est reportée dans le pays. Le zoom de la rédaction.

Le Sénégal traverse sans doute l’une des plus graves crises politiques de son histoire. Réputé pourtant pour sa stabilité, l’annonce soudaine du report de l’élection présidentielle a provoqué un tollé dans le pays et fait craindre un emballement dramatique de la situation.

Prévue initialement le 25 février, l’élection présidentielle sénégalaise a été reportée ce samedi par le chef de l’État pour une date ultérieure non précisée. Une décision qui soulèvent des vives inquiétudes à l’international.

Une décision politique qui ouvre une « période d’incertitude »

Déjà en proie à de multiples épisodes de troubles depuis 2021, la décision du président sénégalais Macky Sall de reporter les prochaines élections présidentielles n’arrange pas la situation désormais instable dans le pays.

Pour justifier son décret, le chef de l’État a invoqué le conflit actuel entre le Conseil constitutionnel et l’Assemblée nationale au sujet de la validation des candidatures à la présidentielle. Le code électoral stipule qu’un décret fixant la date d’une nouvelle élection soit publié au plus tard 80 jours avant le scrutin. Cela reporterait au mieux l’élection à fin avril.

Le timing de cette décision, à seulement trois semaines du scrutin, a de quoi interroger. Le Quai d’Orsay a exprimé, dans un communiqué, son inquiétude au sujet de cette crise à Dakar :

« Les autorités à lever les incertitudes autour du calendrier électoral pour que les élections puissent se tenir dans le meilleur délai »

Une manifestation réprimée à Dakar

Suite au décret du président sénégalais, plusieurs candidats de l’opposition ont directement annoncé leurs décisions de ne pas respecter le report de l’élection et appeler à un rassemblement populaire. Cheikh Tidiane Youm, un porte-parole du camp de l’opposition, a notamment indiqué :

« Nous rejetons systématiquement le décret (reportant la présidentielle). Nous donnons rendez-vous ce dimanche à tous les Sénégalais pour une marche » 

Durant cette manifestation, l’opposante et ex-Première ministre du Sénégal Aminata Touré a été arrêtée à Dakar où des heurts ont éclaté entre forces de sécurité et manifestants. La Cédéao s’est également exprimé, dans un communiqué, en encourageant « vivement toutes les forces politiques et sociales au règlement de tout différend politique par la concertation, l’entente et le dialogue ».

C’est la première fois depuis 1963 qu’une élection présidentielle au Sénégal. Ce Lundi, l’accès aux données mobiles Internet était coupé dans la capitale.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777