Catégories
Articles récents
02/12/2022
AccueilConvertis« Salam » : le grand retour de Diam’s dans un documentaire inattendu

« Salam » : le grand retour de Diam’s dans un documentaire inattendu

« Salam m’a offert les moyens de raconter, avec ma vision, mon émotion et mes mots ce que j’appelle : Ma vérité. » Après pas moins de 12 années loin des écrans, la rappeuse Diam’s, de son vrai nom Mélanie Georgiades, fait son grand retour dans un documentaire autobiographique qui sera présenté en avant-première, au Festival de Cannes 2022. 

«  Salam » (paix en arabe). C’est le titre du prochain documentaire de Diam’s que le public découvrira au festival de Cannes du 17 au 28 mai prochain. Depuis sa disparition du grand public en septembre 2012, la chanteuse n’avait pas refait surface à la télévision, se tenant très discrète sur sa vie privée. 

Le retour insoupçonné après des années loin des lumières

Popularisée par son album Dans ma bulle, qui avait connu un franc succès, la chanteuse, très appréciée du public, était devenue une référence dans le monde du Rap. Son apparition voilée dans l’émission Sept à huit avait beaucoup fait parler d’elle. Elle y expliquait sa volonté de se retirer de la vie publique après sa conversion à l’Islam. Depuis, Diam’s vit en Arabie Saoudite avec son mari et ses deux enfants.

Après sa carrière dans la musique, Mélanie Georgiades avait publié un premier livre en 2012, intitulé Autobiographie, dans lequel elle se livrait sur ses choix de vie, sur les aspects négatifs de la célébrité mais aussi l’Islam et sa renaissance.

En 2015, elle publiait un deuxième livre Mélanie, française et musulmane. Un livre axé sur sa nouvelle vie, plus sereine, depuis qu’elle a embrassé l’Islam, mais aussi sur les difficultés pour une femme de porter le voile.

L’annonce de la sortie son documentaire a été réalisée le 29 avril 2022 par la plateforme BrutX. Diam’s a choisi le producteur de télévision et fondateur de Brut, Renaud Le Van Kim pour la production ainsi que Guillaume Lacroix et Eric Hannezo. Les heureuses élues pour la réalisation et l’écriture sont Houda Benyamina ( qui a reçu la Caméra d’or et trois César pour le film Divines ), Anne Cissé et , bien sûr, Mélanie Georgiades. 

«  Il m’était impossible de laisser des inconnus parler à ma place… Alors j’ai repris la plume. »

Le documentaire retrace la vie de l’ancienne chanteuse. Habitée par un profond mal-être depuis des années, Diam’s a longtemps été victime de sa dépression. Sa carrière dans la musique l’ayant psychologiquement fragilisé, son passage en hôpital psychiatrique est également évoqué. 

Diam’s en concert à La Rochelle, en 2010.

Dans un message posté sur son compte Instagram officiel, Mélanie Georgiades évoque les nombreuses propositions qu’elle a reçues « demandant l’autorisation de mettre ma vie en scène » . Elle confie le sentiment « que l’on me demandait de donner les clefs de ma vie pour que d’autres puissent en faire un film. Un spectacle. » . C’est ainsi que l’ancienne rappeuse a trouvé la motivation de raconter elle-même son histoire . 

Un documentaire qu’elle espère utile à ceux « qui se demandent comment trouver la paix intérieure alors qu’ils se sont perdus dans le labyrinthe de la vie ». « Salam m’a offert les moyens de raconter, avec ma vision, mon émotion et mes mots ce que j’appelle : Ma vérité », confie-t-elle.

Pour les plus impatients, il faudra attendre la mise en ligne sur la plateforme BrutX afin de visionner le documentaire.

Marie Jarosz