Edit Template
samedi 13 juillet 2024

Palestine : deux responsables de la CGT arrêtés pour « apologie du terrorisme »

Arrestation CGT

Le secrétaire général de la CGT dans le Nord ainsi que la secrétaire administrative de la fédération ont été placé en garde à vue, ce vendredi matin, pour « apologie du terrorisme » après la diffusion d’un tract de soutien « au peuple palestinien en lutte ». La CGT ainsi que plusieurs personnalités politiques de gauche exigent leur « libération immédiate ». Explications.

Le secrétaire départemental de la CGT dans le Nord, Jean-Paul Delescaut, a été placé en garde à vue ce vendredi matin pour « apologie du terrorisme » après la publication d’un communiqué sur le conflit en Palestine.

La CGT a confirmé cette arrestation et a indiqué que la secrétaire administrative de l’union départementale de la CGT dans le Nord avait également été interpellée.

Ces arrestations ont suscités une vague d’indignations sur les réseaux sociaux de la part de plusieurs députés de gauche. La CGT a notamment appelé à un rassemblement devant le commissariat central de Lille pour soutenir son secrétaire départemental.

Un tract de soutien au peuple palestinien mis en cause

Le secrétaire départemental de la CGT dans le Nord, Jean-Paul Delescaut a été interpellé à 6h à Valenciennes à son domicile par une dizaine de policiers. Il a été placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme » tout comme la secrétaire administrative de l’union départementale de la CGT dans le Nord.

La diffusion d’un tract publié le 10 octobre, trois jours après le déclenchement de la guerre mené par l’armée israélienne en Palestine, serait la cause de ces arrestations. La fédération apportait, dans un communiqué, « tout son soutien au peuple palestinien en lutte contre l’État colonial d’Israël ».

La CGT a rapidement publié, dans la matinée, un communiqué de soutien à ces deux militants interpellés dénonçant « l’emploi de moyens totalement disproportionnés ». L’organisation a notamment appelé à un rassemblement devant le commissariat central de Lille et exigé leur « libération immédiate » :

« Ce n’est pas en criminalisant l’expression des voix discordantes de la vision gouvernementale que l’on fera baisser la tension ».

Indignation générale sur les réseaux sociaux

L’information a été largement diffusée sur les réseaux sociaux par la CGT mais aussi par le député LFI David Guiraud qui a tenu a apporter son « soutien totale à la CGT » et dénoncé un déni de démocratie :

Le chef de file de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a également vivement réagit sur Twitter : « Apologie du terrorisme, qui peut le croire ? L’apologie du terrorisme c’est le soutien inconditionnel du gouvernement aux crimes de guerre à Gaza ».

Le député Adrien Quatennens s’est exprimé via son compte Facebook : « Au pays du 49-3 et du « soutien inconditionnel » au gouvernement israélien, on interpelle chez lui à 6h00 du matin le secrétaire départemental du Nord de la CGT ! ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777