Edit Template
vendredi 01 mars 2024

NoThanks, l’application qui aide au boycott des produits liés à Israël

NoThanks Boycott Israel

Disponible sur Android, depuis le 13 novembre, l’application NoThanks permet à ses utilisateurs de scanner des produits en boutique et de déterminer si leurs fabricants soutiennent Israël. Développée par Ahmed Bashbash, un Palestinien vivant en Hongrie, l’application a été massivement téléchargée avant d’être supprimée puis de nouveau réintégrée sur Google Play. Zoom.

Une nouvelle application mobile nommée « NoThanks » fait son entrée dans le monde numérique. Lancé le mois dernier, NoThanks est une application de boycott qui permet d’identifier, de manière plus directe et interactive, les produits issus d’entreprises liées à l’état d’Israël.

Téléchargé plus de 100 000 fois depuis sa création, NoThanks a été supprimé du Play Store le 30 novembre suite à des signalements sur une phrase de description de l’application décrivant les produits soutenant Israël comme des « soutiens de meurtre d’enfants ». L’application était de nouveau disponible le 3 décembre, sur Google Play, après la modification de l’intitulé.

Un développeur palestinien vivant en Hongrie

L’application NoThanks a été développée par Ahmed Bashbash, Palestinien de Gaza basé en Hongrie, qui a perdu ses frères et sœurs dans le massacre perpétué par Israël dans l’enclave palestinien. Il explique sa démarche sur la chaîne de télévision allemande, Deutsche Well :

« J’ai créé [l’application] au nom de mon frère et de ma sœur que j’ai perdus à cause de cette occupation brutale, et mon objectif est d’essayer d’empêcher que ce qui m’est arrivé n’arrive à un autre Palestinien. »

Ahmed Bashbash explique notamment qu’il a perdu son frère dans la guerre actuellement en cours menée par le régime israélien sur Gaza. Une guerre qui a jusqu’à présent tué plus de 16 000 personnes dont 8000 enfants.

Disponible pour le moment sur les mobiles Android, via Google Play, « NoThanks » permet aux clients de scanner les codes-barres des produits et d’être avertis s’ils ont été fabriqués par des sociétés liées à Israël. Une vidéo virale présente un utilisateur démontrant le processus d’analyse de l’application en temps réel.

Une phrase « problématique » dans la description

Téléchargé massivement depuis son lancement, l’application a été supprimée – le 30 novembre –  en raison d’une phrase dans la description qui stipulait : « Bienvenue dans Non merci, vous pouvez voir ici si le produit que vous avez en main soutient ou non le meurtre d’enfants en Palestine ».

Après modification de l’intitulé, Google a réintégré l’application le 3 décembre sur son Play Store avec une nouvelle description : « Notre application simplifie le processus de numérisation des codes-barres et de recherche de produits répertoriés pour le mouvement de boycott ».

Selon NoThanks, une version conçue pour les produits Apple serait actuellement en développement et en cours de révision.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777