Edit Template
lundi 22 avril 2024

Malaisie : McDonald’s en difficulté face au boycott lancé par BDS

Le mouvement pro-palestinien BDS se retrouve sous les projecteurs après son appel au boycott de McDonald’s en Malaisie. Le boycott du restaurant a été tellement suivi dans le pays que la franchise américaine a du porter plainte contre l’antenne BDS locale. Explication

Le mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) est une organisation transnationale comprenant diverses branches à travers le monde, dont la branche malaisienne et plus de 170 autres ONG.

Fondé en 2005, ce mouvement œuvre pour mettre fin à la colonisation des territoires palestiniens et promouvoir le droit au retour des réfugiés palestiniens. Il tire son inspiration de l’action anti-apartheid menée par Nelson Mandela en Afrique du Sud.

Un boycott largement suivi en Malaisie

En Malaisie, la branche locale du mouvement BDS (Boycott, Désinvestissement et Sanctions) a obtenu plusieurs victoires ces dernières années dans son combat pour le boycott des produits israélien. En 2020, elle a réussi à rompre le contrat entre la plus grande université malaisienne et l’équipementier sportif Puma.

Plus récemment, les navires de la compagnie maritime israélienne ont été interdits d’accès aux ports malaisiens. Le mouvement a également lancé un boycott contre la franchise locale de McDonald’s après qu’elle ait fait un don de 100 000 repas à l’armée israélienne en octobre 2023.

Ce boycott a eu un impact significatif sur les ventes de McDonald’s en Malaisie, entraînant une baisse significatif de fréquentation de ses restaurants et des licenciements. Le boycott de l’enseigne a été tellement suivi qu’une plaint en diffamation a été déposé, par la franchise, contre BDS Malaisie.

Une plainte vécue comme une victoire

McDonald’s réclame plus d’un million d’euros de réparation suite au boycott orchestré par BDS Malaisie. Bien que les deux parties aient entamé une médiation, l’antenne BDS local considère déjà sa campagne comme un succès, remerciant McDonald’s pour leur notoriété accrue.

La chaîne américaine subit les répercussions de l’action de sa franchise israélienne, avec une baisse significative de son chiffre d’affaires dans de nombreux pays depuis l’offensive israélienne à Gaza.

Au Moyen-Orient, les ventes ont chuté de 27%, et des pertes similaires sont signalées en Afrique et en Asie du Sud-Est, où le mouvement BDS est désormais largement connu.

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777