Catégories
Articles récents
07/10/2022
AccueilActualitesL’intégrale René Guénon, une plongée dans l’océan métaphysique de la Tradition

L’intégrale René Guénon, une plongée dans l’océan métaphysique de la Tradition

« L’affirmation de l’Unité n’est exprimée nulle part aussi explicitement et avec autant d’insistance que dans l’Islam » certifiait, une des figures majeures – en Europe – de l’ésotérisme durant la première moitié XXe siècle, René Guénon. Un auteur prolifique et incontournable auquel les éditions Albouraq viennent de consacrer une collection inédite « L’intégrale René Guénon », une parution de 11 titres phares parmi les œuvres du chantre de la Tradition.

René Guénon – aussi connu sous le nom d’Abd al-Wâhid Yahyâ – né à Blois en 1886, fut un écrivain renommé, un intellectuel dit « inclassable » et un éternel cheminant vers la Vérité.

Un chemin initiatique qui le mena à découvrir et ouvrir les portes de l’occultisme, de la métaphysique, de l’ésotérisme, de la spiritualité orientale et du symbolisme. Il se familiarisera très tôt avec les doctrines hindoues, le taoïsme ainsi que le soufisme auquel il sera initié dès 1911.

Auteur éponyme da la Tradition et dénonciateur antimoderne d’un Occident en désuétude, René Guénon produira, pendant près de quarante ans, une intense production d’ouvrages et d’articles qui bouleversera plusieurs générations en Europe et dans le monde.

René Guénon.

« Dès les années 50, la réputation de la grande âme du Caire avait depuis longtemps franchi les frontières de l’Europe. Ainsi l’ouvrage de Guénon, La Crise du monde moderne, est traduit en tibétain et l’auteur est présenté comme un lama éminent de l’Occident », explique Slimane Rezki dans un entretien vidéo.

Malgré son installation en Égypte dès 1930, son influence restera intacte. Il se fondera à la vie locale cairote et s’initiera plus intensément dans une voie soufie plus ritualisé tout en continuant l’écriture d’ouvrages et d’articles. Il décédera le 7 janvier 1951 au Caire, en Égypte.

René Guénon marquera de son empreinte singulière, et universelle à la fois, le monde philosophique et intellectuelle aussi bien dans le monde musulman qu’en occident. Il laisse derrière lui une flopée de disciples, qui chacun selon leurs réflexions propres, perpétuent l’héritage de sa pensée. Des grands noms comme Frithjof Schuon, Michel Vâlsan,Titus Burckhardt, Martin Lings ou encore Roger du Pasquier.

« Certains de ses disciples, dont le roumain Michel Vâlsan, vont creuser le même sillon pour donner au soufisme une teinte particulière. Ressourcé à la pensée du mystique Ibn Arabî, passé au crible de la doctrine traditionnelle, le soufisme guénonien se présente comme la dernière possibilité initiatique en Occident » confirmait l’écrivain David Bisson.

« René Guénon est le penseur de la Tradition et assurément un des intellectuels les plus influents du XXe siècle » concluait l’académicien Belge Antoine Compagnon.

Les éditions Albouraq contribue ainsi à cet héritage avec la parution récente d’une magnifique collection reprenant les ouvrages les plus emblématiques de l’auteur. A lire et relire sans restriction pour s’imprégner de ses réflexions bouleversantes et de sa pensée inspiratrice.

Ibrahim Madras

A lire aussi :