Edit Template
lundi 27 mai 2024

L’évolution des religions d’ici 2060

Evolution religions

Si le pourcentage des personnes n’adhérant à aucune religion est en hausse dans les pays occidentaux, la situation pourrait s’inverser dans les années à venir. D’après des projections du Pew Research Center, la part de la population mondiale adhérant à des religions sera en constante augmentation d’ici 2060. Les musulmans connaitront la croissance la plus rapide. Le zoom de Mizane.info.

Le 21e siècle sera religieux d’après les statistiques récentes du Pew Research. Principalement en raison des dynamiques démographiques mondiales, la part de la population adhérant à une religion est amenée à augmenter au cours des années à venir.

A l’inverse, les personnes « sans religion » devraient devenir minoritaire avec un pourcentage en baisse constante passant de 16 % en 2015 à 12,5 % en 2060. Concernant les groupes religieux, d’ici 2060, les chrétiens devrait rester le groupe le plus important (32 % de la population mondiale) talonné par les musulmans (31%).

Les musulmans connaîtront, toutefois, la croissance la plus rapide passant de 24 % à 31 % de la population en mondiale en à peine quatre décennies.

Une augmentation spectaculaire de la population musulmane d’ici 2060

D’après les projections Pew Research, entre 2015 et 2060, la population mondiale devrait augmenter de 32 %, pour atteindre 9,6 milliards. Au cours de la même période, le nombre de musulmans – groupe religieux avec la population la plus jeune – devrait une augmentation spectaculaire de 70%.

Une augmentation significative qui devance même les populations chrétiennes qui devrait, de leurs côtés, connaitre une augmentation de 34%. En conséquence, selon les projections du Pew Research Center, d’ici 2060, le nombre de musulmans (passant de 1.8 milliards à 3 milliards, soit 31 % de la population) sera quasi similaire au nombre de chrétiens (3,1 milliards, soit 32 %). 

Selon les projections, les populations hindous et juives devraient rester stables tandis que le bouddhisme connaîtra un léger déclin. Le groupe des « sans religion » devrait largement diminuer passant de 16 % à 12.5 % de la population mondiale en 2060.

Entre 2015 et 2060, la population mondiale devrait augmenter de 32 %, pour atteindre 9,6 milliards. 

Les causes d’un déclin ou d’une forte croissance

La forte croissance mondiale de la population musulmane (+70 %) s’expliquerait, selon Pew Research, par la jeunesse et le fort taux de fécondité des populations issues de cette communauté.

Les différentes zones géographiques jouent un rôle majeur dans les schémas de croissance religieuse. L’un des principaux déterminants d’une forte croissance est la concentration géographique actuelle de chaque groupe. 

Les religions comptant de nombreux adeptes se trouvent dans les pays en développement ​​où les taux de natalité sont élevés et les taux de mortalité infantile en baisse. Une grande partie de la croissance mondiale de l’islam et du christianisme, par exemple, devrait avoir lieu en Afrique subsaharienne.

A contrario, la population sans affiliation religieuse est fortement concentrée dans des endroits où la population vieillit et possède un faible taux de fécondité. C’est le cas en Chine, au Japon, en Thaïlande, en Europe et en Amérique du Nord. 75 % des « sans religion » du monde vivent sur le continent asiatique.

Ibrahim Madras

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777