Catégories
Articles récents
29/06/2022
AccueilCitationsLes sagesses de l’imam Ali

Les sagesses de l’imam Ali

Cousin et gendre du Prophète (PBDSL), Ali ibn Abi Taleb est considéré comme l’un des phares les importants de la tradition musulmane pour ses enseignements spirituels et ses sagesses. Mizane.info publie quelques-unes de ces sagesses attribuées à Ali, extraites de l’ouvrage Nahj al Balagha (la Voie de l’éloquence) selon une traduction de ‘Abbas Ahmad al Bostani.

-Il n’y a pas un pays qui soit meilleur qu’un autre : le meilleur pays est celui qui t’accepte et te supporte.

-Allah–Gloire à Lui- a imposé aux fortunes des riches les subsistances des pauvres : il s’ensuit qu’il n’est pas un pauvre qui ait faim sans qu’il n’y ait un riche qui refuse de payer ce qu’il doit.

-Ô mon fils ! Gare à toi de te lier d’amitié avec l’idiot, car il te nuira en voulant te rendre service, ni avec l’avare, car il éloigne de toi ce dont tu as le plus besoin, ni avec le perverti, car il te vendra à un prix insignifiant, ni avec le menteur, car il est comme le mirage : il te fera croire proche ce qui est loin, et loin ce qui est proche.

-Les amis sont une seule âme dans des corps séparés.

-Le vrai ami est celui qui te conseille concernant tes défauts, qui te défend en ton absence et qui te préfère à lui-même.

-Sois plus confiant en ton sage ennemi qu’en ton ignorant ami.

-Evite la compagnie du menteur, et au cas où tu serais contraint de le fréquenter, ne le crois pas, sans toutefois te donner la peine de le démentir, autrement il va changer son affection pour toi sans pour autant se défaire de son défaut de mentir.

-Ton vrai frère est celui qui te pardonne ton trébuchement (erreur), subvient à ton besoin, accepte tes excuses, couvre tes défauts, dissipe ta frayeur et réalise ton espoir.

-Sois le frère de la véracité et de la fidélité : ne mens pas à celui qui t’a menti, ni ne trahis celui qui t’a trahi.

-La véracité te sauve lors même que tu la crains, et le mensonge t’anéantit lors même qu’elle te rassure.

-Le bas-monde rapproche la mort, éloigne l’espoir, anéantit les hommes, et change les états. Quiconque tente de le vaincre, il le vaincra, et quiconque essaie de l’abattre, il l’abattra. Mais celui qui lui désobéit, il lui obéira, et celui qui l’abandonne, il viendra vers lui.

-Tu es créé pour la vie future, travaille donc pour elle.

-Je vous mets en garde contre ce bas-monde, car il est une maison d’instabilité et non une demeure d’établissement. Il s’est orné de sa vanité et il séduit par son ornement. Son bien est peu et son mal est prêt. Ses biens sont faits pour être repris et ses constructions sont destinées à la destruction.

-Les Amis d’Allah sont ceux qui regardent l’intérieur de ce bas-monde, lorsque les gens en regardent la surface ; qui se préoccupent de son aspect futur, lorsque les gens s’occupent de son aspect immédiat. Ainsi ils ont tué de ce bas-monde ce qu’ils craignent qu’il les tue et ils en ont abandonné ce dont ils savaient qu’il les abandonnera. Ils considèrent comme insignifiant ce que les gens voient dans ce monde comme considérable, et ils croient qu’atteindre un tel objectif mondain est un anéantissement. Ils sont les ennemis de ce avec quoi les gens sympathisent, et les amis de ce que les gens perçoivent comme ennemi ! C’est à travers eux que le Livre fut connu et c’est en lui qu’ils ont puisé leur savoir. C’est par eux que le Livre s’est dressé et c’est par lui qu’ils se sont dressés. Ils ne voient pas un objet d’espoir au-dessus de ce qu’ils espèrent, ni un objet de crainte au-dessus de ce qu’ils craignent.

Ali ibn Abi Taleb

A lire aussi :