Catégories
Articles récents
01/12/2021
AccueilActualitesLes effets de Squid Game sur les plus jeunes

Les effets de Squid Game sur les plus jeunes

Devenue la série la plus populaire de l’histoire de Netflix en seulement quelques jours, la production sud-coréenne Squid Game n’a cessé de faire parler d’elle depuis sa sortie. Ce qui n’a pas été sans inquiéter les autorités françaises. L’Éducation nationale a donné l’alerte ces dernières semaines en raison de dérives constatées chez les enfants, dans les cours de récréation.

Véritable phénomène depuis sa diffusion sur la plateforme Netflix, la série Squid Game a su sortir du lot par son scénario hors du commun. Approchés par une organisation secrète, un groupe de personnes surendettées est soumise à un manège machiavélique dans lequel ils devront jouer aux jeux de leur enfance tels que 1, 2, 3 Soleil, la marelle ou le jeu des billes., sauf que les perdants se font exécuter. Précisons qu’ils sont soumis à la même sentence en cas d’abandon.

L’impact de la série chez les enfants ne s’est pas fait attendre. Un mimétisme s’est installé peu à peu durant les temps de récréation. Le fameux jeu 1, 2, 3 Soleil, qui donne le ton dès les premiers épisodes, est celui qui crée le plus de dangers. Dans Squid Game, un robot joue le rôle du personnage qui compte et le reste des individus ne doivent pas bouger. Dans une note plus dramatique, tous les personnages qui bougent se font tirer dessus par le robot en question.

Remis au goût du jour, les enfants ont décidé d’y jouer également, à leur manière. Il a été constaté dans de nombreux établissements en France mais également en Belgique, des dénouements plutôt violents pour les enfants ne respectant pas la règle de rester immobile.

Jeudi 14 octobre 2021, un élève de 5ème de l’ouest Toulousain a par exemple été violemment frappé par ses camarades alors qu’il avait décidé de quitter le jeu, selon France TV info. Sa mère rapporte que son fils, ne souhaitant plus participer, aurait “ bougé ” selon ses camarades. Ils lui ont donc couru après et l’ont frappé au ventre et à la tête, de façon plutôt violente. Sa mère a porté plainte pour violences aggravées. L’établissement aurait confirmé que des sanctions ont été prises contre les élèves concernés.

Dans l’école communale d’Erquelinnes en Belgique, rapporte RTBF.be, le même genre d’incident a été constaté avec, cette fois, des enfants en punissant d’autres, en les fouettant.

 Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale s’est exprimé mardi 19 octobre en faisant appel à la “ responsabilité “ collective face à la diffusion de la série Squid Game.

“Il s’agit de jeux qui ensuite ont une influence sur la cour de récréation en termes de jeux dangereux ( … ) nous avons alerté à la fois les directeurs d’écoles et les principaux de collèges sur ces phénomènes-là de façon à ce qu’il y ait une attention“, a assuré le ministre.

Comment éviter ces vagues de violence chez les enfants ?

Si la série est PEGI 16, c’est à dire classée “ interdit au moins de 16 ans “, personne n’est dupe ! Les plus jeunes ont très souvent accès à la plateforme Netflix. Quand ce n’est pas le cas, ils peuvent retrouver certaines scènes directement sur les réseaux sociaux. En effet, aujourd’hui plus besoin de visionner un film d’horreur pour en voir les scènes.

Bien que Netflix laisse la possibilité de créer un compte uniquement pour les enfants avec une limite d’âge à 12 ans pour tous les films et séries, la responsabilité revient aux parents d’utiliser les moyens mis à leur disposition pour protéger les enfants d’un contenu qui leur est interdit et de surveiller ce qui alimente leur imaginaire.

Le jeu du foulard avait déjà amorcé cette question des jeux dangereux. Répandu dans le monde entier, il consiste à s’étrangler volontairement avec un foulard, dans l’objectif de ressentir de nouvelles sensations. Le 22 janvier 2021, une nouvelle victime était à déplorer à Palerme en Sicile, selon Le Parisien. La petite fille âgée de 10 ans participait à un challenge sur la plateforme Tik Tok. Rappelons que ce “ jeu “ fait des morts depuis les années 90, il est donc important de se questionner sur le succès des démarches préventives effectuées par les établissements scolaires.

Squid Game, un éducateur (im)moral

Dans la lignée des films et livres à succès tels que “ Jeux d’enfants “ , “ Hunger games “ ou encore “ Battle Royale “ , la nouvelle star de Netflix nous pousse à nous interroger sur des questions de moralité et d’inégalités sociales. Certains épisodes mettent en scène des trahisons amicales inattendues accompagnées de fins violentes, dans le seul but de l’appât du gain.

Sur fond de jeux pour enfants, décors irréels et juste ce qu’il faut d’humour coréen, la série donne à réfléchir sur son mode totalitaire et le capitalisme qui mine progressivement nos sociétés. En effet, les bourreaux, chargés d’exécuter les personnages sont eux-mêmes captifs, soumis à des règles strictes et sous la menace d’être tués s’ils ne les respectent pas.

Toujours sous le bon-vouloir des responsables de ce chaos, toujours plus riches, qui rient à pleines dents devant les scènes sanglantes durant lesquelles les joueurs sont prêts à tout pour de l’argent. Si la moralité de cette série sanglante n’échappe pas à quelques adultes, il est important de se rappeler que les enfants en ont une toute autre image.