Catégories
Articles récents
15/10/2021
AccueilActualitesLe président de l’institut Al Andalus dénonce une perquisition abusive

Le président de l’institut Al Andalus dénonce une perquisition abusive

Farid Slim, directeur pédagogique et enseignant du Centre de formation et d’étude sur l’islam Al Andalus, situé à Chambéry, a fait l’objet d’une perquisition à son domicile ce 1er décembre, pour plusieurs motifs dont celui de soutenir « de façon diffuse des thèses incitant à la commission d’actes de terrorisme ». Des accusations très graves auxquelles il répond dans une vidéo que partage Mizane.info.

Ce mardi 1er décembre à 6h du matin, le domicile du conférencier en théologie musulmane et directeur pédagogique du centre « Al Andalous » Farid Slim, a été perquisitionné.

Une « visite domiciliaire » réalisée par huit policiers sur ordre de la Vice Présidente chargée des fonctions du juge des libertés et de la détention du tribunal de grande instance de Paris et sur saisine motivée du Préfet de Savoie.

Des copies d’ordinateurs et de portables ont été effectuées.

Un document a été remis à Farid Slim lui stipulant les chefs d’accusation dont il fait l’objet.

Parmi eux, il est accusé de soutenir « de façon diffuse des thèses incitant à la commission d’actes de terrorisme ; (de prendre) des positions agressives à l’encontre de l’Etat et de la société qui pourraient s’avérer incitatives s’agissant de personnes impliquées dans l’activisme islamiste », « que son discours tend à propager une image islamophobe de la société française avec un réel ressentiment à l’encontre des institutions françaises » et au titre de « ses prises de position virulentes contre la société française et pour être orienté vers l’idéologie des Frères musulmans. »

Acteur connu de la communauté de Chambéry, engagé dans le dialogue interreligieux et le vivre-ensemble, Farid Slim a fait part de sa totale incompréhension, et a réclamé des faits prouvant ces accusations jugées absolument aberrantes.

Dans une vidéo qu’il a posté sur son compte Facebook, il revient sur son parcours et son action citoyenne et annonce qu’il portera plainte pour accusations calomnieuses. Mizane.info publie cette vidéo.

 

A lire aussi :