Catégories
Articles récents
30/10/2020
AccueilActualitesLe président de Baraka City perquisitionné et placé en garde à vue

Le président de Baraka City perquisitionné et placé en garde à vue

Idriss Sihamedi, président et fondateur de l’ONG humanitaire Baraka City, a été l’objet d’une perquisition violente à son domicile et a été placé en garde à vue d’après des informations diffusées sur le compte Twitter de l’association.

Idriss Sihamedi, fondateur et président de l’ONG Baraka City, a été l’objet d’une perquisition à son domicile et d’un placement en garde à vue.

Cette perquisition a été suivie de celle des locaux de l’ONG. Des portes ont été endommagées et des caméras arrachées, comme on peut le voir dans une vidéo diffusée par Lies Breaker.

Idriss Sihamedi avait diffusé récemment des informations sur Zineb el Razoui, connue pour ses diatribes anti-islamiques, des informations stipulant une possession présumée d’un riad (propriété spacieuse, maison urbaine traditionnelle construite autour d’un patio ou d’un jardin intérieur entouré d’une galerie, ndlr) à Essaouira au Maroc et son union à un homme travaillant dans le secteur de la finance islamique pour le compte de la banque Rothschild, selon nos confrères de Yabiladi.com.

Idriss Sihamedi reprochait à Zineb el Razoui une double vie, estimant de son devoir de diffuser ces informations et de soulever certaines questions.

Selon son avocat Samim Bolaky qui s’exprimait sur son compte Twitter, Idriss Sihamedi a été arrêté pour « harcèlement moral sur Twitter et pour vol de documents avec dégradations. Il a subi de lourdes violences policières ».

Un rassemblement de solidarité et pour exiger sa libération sera organisé aujourd’hui à 17 h devant l’hôtel de police d’Evry-Courcouronnes.

A lire également :