Catégories
Articles récents
AccueilActualitesLe CFCM dénonce les propos anti-voile de Ghaleb Bencheikh

Le CFCM dénonce les propos anti-voile de Ghaleb Bencheikh

voile

Les propos de Ghaleb Bencheikh, actuel président de la Fondation de l’islam de France, qui avait assimilé le port du voile à une atteinte à la dignité humaine dans les colonnes de l’hebdomadaire Marianne, ne sont pas passés inaperçus. Le Conseil Français du Culte Musulman par la voix de son président Ahmet Ogras dénonce une campagne outrageante et rappelle que le port du voile est une prescription coranique. Mizane.info publie le communiqué du CFCM.

voile

Ahmet Ogras.

Le CFCM dénonce la campagne médiatique sur la question du port du voile par des musulmanes qui vient d’être relancée par des déclarations individuelles de manière intempestive et outrageante.

Le CFCM rappelle que le port du foulard par les femmes couvrant leurs cheveux, est une prescription du Coran.

À l’instar des autres traditions religieuses monothéistes, le port du voile par les femmes s’inscrit dans une démarche générale de l’islam, qui est celui du respect d’une pudeur dans l’accoutrement.

Par ailleurs, le CFCM dénonce les allégations du Président de la Fondation de l’Islam de France concernant la soi-disant responsabilité de feu le Roi Hassan II dans l’affaire des lycéennes qui portaient le foulard à Creil.

Le CFCM tiens à rappeler que le Roi Hassan II était intervenu « personnellement et en tant que père de famille » pour que les jeunes filles enlèvent leur foulard et reprennent le chemin de l’école, contribuant ainsi au dénouement positif de la crise.

Le CFCM entend respecter et défendre les  femmes qui couvrent leurs cheveux en application de la prescription religieuse et réfutent avec force l’idée d’une soumission de leur part et d’un statut d’infériorité. C’est leur libre choix, il faut l’accepter et le CFCM défendra leurs droits et les accompagnera contre toutes les attaques dont elles feront l’objet.

Le CFCM, par ailleurs, soutient avec force les musulmanes qui vivent leur foi sans se couvrir les cheveux. Il les assure de son total respect.

Le CFCM se fera un devoir de combattre toutes les formes de stigmatisation contre nos rites et nos pratiques.

Le CFCM rappelle que les musulmans de France ont toujours respecté les lois de la République.

Fait à Paris, le 5 février 2019

Ahmet OGRAS

Président du CFCM

A lire également :

voile