Edit Template
vendredi 14 juin 2024

L’astronaute Rayyanah Barnawi devient la première femme arabe à se rendre dans l’espace

Crédit image - Twitter @Astro_Rayyanah

Le dimanche 21 mai, l’astronaute saoudienne, Rayyanah Barnawi, est devenue la première femme arabe à s’envoler dans l’espace à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Une grande première dans l’histoire du monde arabe et, surtout, une grande avancée pour les femmes saoudiennes dans un pays considéré comme l’un des plus conservateurs au monde. Zoom.

Rayyanah Barnawi, astronaute saoudienne, a embarqué dimanche dernier à 33 ans à bord de la fusée Falcon 9 de l’Américain Space X, devenant ainsi la première femme arabe de l’histoire à effectuer une mission orbitale. 

Astronaute et biologiste de 34 ans, Barnawi étudie les cellules souches dans le cancer du sein. En envoyant une femme dans l’ISS, l’Arabie saoudite consolide son ouverture et espère montrer au monde la transformation économique et scientifique du pays.

10 jours à bord de l’ISS

A bord de la station spatiale internationale (ISS), Rayyanah Barnawi et son collègue saoudien Ali al-Qarni devront effectuer une opération de recherche scientifique organisée par l’entreprise Axiom Space.

L’astronaute a adressé ces premières impressions sur une vidéo twitter :

« Bonjour depuis l’espace ! La Terre est incroyable vue d’ici. Merci au Royaume d’Arabie saoudite et à ses leaders, le roi Salmane, et le visionnaire prince héritier Mohammed Ben Salmane, pour leur soutien. Je veux dire aux gens du monde entier : le futur est radieux. Continuez de croire en l’humanité ! »

Cette mission, nommée Axiom Mission 2 (Ax-2), a décollé à bord d’une fusée SpaceX Falcon 9 depuis le Centre spatial Kennedy, à Cap Canaveral, en Floride.

Evolution de la société saoudienne

Ce voyage spatial est, évidemment, une belle opération de communication pour l’Arabie saoudite et son prince héritier Mohammed Ben Salmane. Il s’inscrit dans une stratégie visant à améliorer l’image d’un pays où, il y a encore quelques années, les femmes n’avaient toujours pas le droit de conduire.

Envoyer une femme dans l’espace est donc un message fort du Royaume qui poursuit sa transformation économique. Barnawi se félicitait, quelques jours avant son départ, en conférence de presse :

 « Etre la première femme saoudienne astronaute, et représenter la région, est un grand plaisir et un honneur. »

L’astronaute est, en effet, un exemple concret de l’évolution de la société saoudienne. Même si les inégalités demeurent, la participation des femmes à la recherche scientifique, aux activités culturelles et à l’essor économique du pays sont en constante augmentation ces dernières années.

Cette modernisation, parfois à marche forcée, n’omet pas les écarts du pouvoir dictatorial de MBS face aux réticences d’une opposition tiraillée entre l’ultra conservatisme du royaume et l’ouverture nécessaire au monde.

A lire aussi :




NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777