Edit Template
mardi 16 juillet 2024

L’armée israélienne frappe une église millénaire à Gaza

Eglise grecque orthodoxe de Saint-Porphyre à Gaza

Des frappes aériennes israéliennes ont ciblé, jeudi 19 octobre, l’église grecque orthodoxe de Saint Porphyre à Gaza, la troisième plus ancienne église au monde. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées, et plusieurs autres blessées, parmi la population chrétienne et musulmane qui s’y était réfugiée. Zoom.

L’église grecque orthodoxe millénaire de Saint-Porphyre – la plus ancienne église encore active dans la bande de Gaza – a été la cible, hier soir, de frappes aériennes israéliennes.

L’agence de presse palestinienne (WAFA) a signalé que les avions israéliens ont bombardé l’église située dans le quartier d’Al-Zaytoun, au sud de Gaza, causant des « dommages matériels importants » à certaines parties de l’édifice. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées.

Un refuge pour les chrétiens et les musulmans

Depuis le début des bombardements de l’armée israélienne, l‘église Saint Porphyre accueillait de nombreux fidèles mais aussi des musulmans venus trouver refuge dans les locaux de la paroisse.

L’église se trouve à quelques mètres de l’hôpital baptiste Al-Ahli, relevant de l’Église épiscopale évangélique de Jérusalem. Dans un communiqué publié après minuit, le patriarcat grec-orthodoxe exprime sa plus ferme condamnation des frappes aériennes israéliennes « qui ont frappé son église dans la ville de Gaza. » :

« Prendre pour cible les églises et leurs institutions, ainsi que les refuges qu’elles fournissent pour protéger des citoyens innocents, en particulier les enfants et les femmes qui ont perdu leur maison à cause des frappes aériennes israéliennes (…) constitue un crime de guerre qui ne peut être ignoré ».

L’armée israélienne confirme avoir touché l’église

Le porte-parole de l’armée israélienne a reconnu, ce vendredi, avoir mené la veille un raid aérien qui a touché la paroisse de Gaza :

« Hier soir, des avions de combat des forces de défense d’Israël ont attaqué le centre de commandement d’un terroriste du Hamas. A la suite de l’attaque, le mur d’une église dans le secteur a été endommagé. »

Le Patriarcat souligne, dans une conférence de presse, qu’il « n’abandonnera pas son devoir religieux et humanitaire, enraciné dans ses valeurs chrétiennes, de fournir tout ce qui est nécessaire aussi bien en temps de guerre qu’en temps de paix. »

La communauté chrétienne grecque-orthodoxe de Gaza est la plus nombreuse de la région. L’enclave palestinienne est composé d’une population chrétienne de 1000 âmes environ.

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777