Catégories
Articles récents
25/02/2021
AccueilSavoirLangage, être et spiritualité : la nouvelle approche du Kalima Institute

Langage, être et spiritualité : la nouvelle approche du Kalima Institute

Boumédiène Ben Yahia.

Inauguré et lancé au cours du Ramadan 2020, le Kalima Institute fondé par Boumédiène Ben Yahia propose une nouvelle approche de l’enseignement sur l’islam. Mizane.info a voulu en savoir plus. Focus.

Inauguré en ligne au mois de ramadan dernier, le Kalima Institute propose chaque mois des web-séminaires interactifs autour de l’islam, de la métaphysique d’inspiration religieuse, de la question de la spiritualité, et de toutes les considérations adjacentes qui leur sont liées.

Avec, à la clé, une méthodologie particulière : associer sciences du langage, enseignements doctrinaux traditionnels et expérience du sujet. Une première !

« Ce que j’essaie d’apporter avec d’autres, nous a confié Boumédiène Ben Yahia, est un travail appuyé sur des outils linguistiques au service du scripturaire coranique afin d’extraire l’essence et les sens universels de la tradition, loin des fantasmes historiques ou philosophiques imaginaires ».

Il s’agit donc pour M. Ben Yahia de concilier une approche objective, linguistique, autour des « signifiés herméneutiques, spirituels et déterminatifs » à l’aide des sciences du langage, de la psychologie et de l’anthropologie, et une approche intersubjective de « regards pluriels sur la parole divine ».

Un programme ambitieux, fruit d’un apprentissage riche et complexe entamé il y a plus de vingt années.

De Jilani à Ibn ‘Arabi

Boumédiène Ben Yahia est en effet l’élève du regretté maître sidi al Moukhtar an Nabati al Qadirite (mort en 1996), un maître lui-même rattaché à l’école juridique et spirituelle du célèbre cheikh Abdoul Qadir al Jilani.

C’est dans la discrétion, l’humilité et l’ineffabilité, caractéristiques des voies authentiques que le jeune Boumédiène fit donc ses premières « armes », en compagnie d’un homme qui, selon son témoignage, parlait peu mais qui lorsque la parole le prenait, le saisissait et dont les paraboles demeurent parfois enfouies au fond de l’être pendant des années durant.

Fort de ses atouts, le jeune homme se lance alors dans un apprentissage plus académique qui le conduira à suivre et valider un cursus en islamologie à l’université Aix-Marseille 1 sous la direction du professeur Denis Gril, cursus enrichi par des études (plusieurs masters) et des recherches en linguistiques générales dont il fera sa spécialité à travers la linguistique en langue anglaise et en arabe (linguistique coranique) ouvrant accès à une lecture métaphysique « des lois existentielles universelles ».

Boumédiène Ben Yahia est aussi dépositaire d’une validation et d’une reconnaissance académique sur le sujet « Jurisprudence des minorités en Europe » remise par les représentants officiels du Ministère des études supérieurs d’Ain Témouchent (Algérie) sous la direction du cheikh Lakhdar Akhdari.

Oscillant entre la France et la Suisse, ce chercheur d’absolu prend finalement ses quartiers à Genève où il décide d’ouvrir un cabinet de consultant sur les questions religieuses, ce qui le conduira à intervenir dans le cadre de formations professionnelles organisées par des entreprises sur diverses problématiques telles que la religiosité musulmane, l’accompagnement individuel, collectif et spirituel.

Nourri par la tradition métaphysique d’un Ibn ‘Arabi auquel il fait abondamment référence, Boumédiène Ben Yahia décide alors de diffuser cet enseignement et de partager ce savoir et cette expérience « en marche ». D’accomplir en somme le devoir sacré de la transmission.

Concilier sciences humaines et sciences traditionnelles

Enrichi par la collaboration précieuse du docteur en anthropologie Laurence Lécuyer et prochainement du docteur en littérature comparée Samia Selmani, le Kalima Institute propose actuellement un enseignement mensuel en ligne articulé autour des neuf modules suivants :

1 – Onomastique sacrée ” Les typologies des Noms Excellents”

2 – Linguistique du langage arabe coranique “classicisme, dialectisme et étymologisme”

3 – Science du langage onirique “Clés de la transposition significative des rêves”

4 – La métaphysique universelle : ” L’homme à l’épreuve des rites”

5 – La science des convenances spirituelles : ” Des modèles pour l’univers”

6 – Les sciences classiques et subtiles de la Révélation :” Initiation aux lois existentielles universelles”

7 – L’herméneutique spirituelle : “Comprendre l’Incompréhensible”

8 – L’anthropologie et l’ethnologie de l’Asie ” Les manifestations du divin dans les sociétés pakistanaises et indiennes “, par Dr Laurence Lécuyer – Anthropologue – Ethnologue et enseignante à l’INALCO, Paris.

9 – Initiation à l’œuvre monumentale d’Ibn Arabi (m. 1240), “el-Futûhât el-Makkiyya” (Les Illuminations de la Mecque).

Un enseignement interactif dont la dimension participative est essentielle pour Boumédiène Ben Yahia. « Cela nous permet de saisir l’impact universel de cette connaissance de la Parole de Dieu sur leur être. Je me nourris de leur expérience », confie-t-il.

L’institut de la parole ! C’est en effet la traduction littérale du « Kalima Institute ». Et c’est sans doute parce qu’un jour la parole fut instituée aux Hommes qu’il fallut bien pour Boumédiène Ben Yahia qu’un institut de la parole vivifiée le soit également.

A lire aussi :