Edit Template
lundi 24 juin 2024

La tempête Daniel fait plusieurs milliers de morts en Libye

Tempête daniel en Libye

Après avoir violemment frappé la Grèce, la Turquie et la Bulgarie, causant plusieurs dizaines de mort sur son passage, la tempête Daniel, qualifiée d’« extrême en termes de quantité d’eau tombée » a atteint les côtes libyennes entre samedi 9 et lundi 11 septembre. Les pluies et les vents violents ont causés d’importants dégâts humains et matériels.

La tempête Daniel a laissé, entre samedi 9 et lundi 11 septembre, des dégâts humains et matériels très lourds entre Benghazi et Tobrouk à l’est de la Libye.

Des pluies torrentielles et des vents violents, générés par l’ouragan, n’ont pas épargné la ville de Derna qui semble la plus touchée dans la région. Dans la région d’Al-Baïda, la crue a dépassé par endroits deux mètres, engloutissant les maisons, emportant des voitures en stationnement.

A d’autres endroits, l’eau a éventré les routes rendant difficiles les opérations de secours. L’accès à l’électricité et aux moyens de communication ont également été fortement impacté.

Derna, une ville sinistrée

C’est à Derna que les dégâts semblent les plus considérables. La crue a meurtrièrement touché une partie des habitants et l’ensemble de l’architecture de cette ville de 100 000 habitants. Des vidéos sur les réseaux sociaux montre un trou béant au centre de la cité et des scènes de dévastation à perte de vue.

Le premier ministre de l’Est libyen, Oussama Hammad, a expliqué que dans cette ville « sinistrée », « des quartiers entiers ont disparu ». D’après lui, le bilan humain de cette calamité s’élève à plus de « 2 000 morts » et des « milliers de disparus ».

Un porte-parole du Croissant-Rouge libyen, Tawfik Al-Shukri, interrogé par Radio France internationale affirme qu’ il y aurait plus de 2 030 corps retrouvés et plus de 9 800 déclarations de disparitions, selon les chiffres communiqués par le gouvernement :

« Nos équipes étaient présentes partout sur le terrain depuis les premières heures de la catastrophe, mais la situation à Derna reste la plus atroce. (…) Nous avons perdu trois membres du Croissant-Rouge alors qu’ils essayaient de sauver des familles encerclées par l’eau. La situation exige de conjuguer les efforts de tous : des deux gouvernements libyens et des ONG locales et internationales. »

Trois jours de deuil national

Face à l’ampleur de la catastrophe, le général Khalifa Haftar a mobilisé l’Armée nationale libyenne, pour venir en aide aux personnes touchées par la tempête. Lors d’un conseil des ministres extraordinaire, « trois jours de deuil national » ont été décrétés.

Dans l’ouest du pays, le gouvernement d’union nationale, basé à Tripoli, a appelé dimanche « toutes les autorités publiques et compétentes à prendre des mesures urgentes et exceptionnelles pour faire face aux graves dommages causés aux propriétés publiques et privées dans les communes touchées ».

Sur X, ex-Twitter, le président de la République Emmanuel Macron a indiqué que la France « présente ses condoléances aux familles des victimes et mobilise des moyens pour apporter une aide d’urgence. »

Les Nations unies en Libye ont annoncé suivre « de près la situation d’urgence provoquée par les conditions météorologiques extrêmes dans la région orientale du pays » et se sont dites prêtes « à fournir une aide humanitaire d’urgence pour compléter les efforts nationaux et locaux ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777