Catégories
Articles récents
26/05/2022
AccueilActualitesHamdi Ben Aïssa : hommage à Pierre Rabhi

Hamdi Ben Aïssa : hommage à Pierre Rabhi

©Onpassealacte

Le penseur et pionnier de l’agriculture écologique en France est mort à l’âge de 83 ans. Le cheikh et fondateur de l’institut Ha Mim Hamdi Ben Aïssa lui rend hommage dans un texte que reproduit Mizane.info.

J’apprends avec tristesse le départ de ce monde de l’éveilleur de conscience Pierre Rabhi qui nous a quitté en ce jour. Pierre Rabhi était un homme qui aura consacré sa vie à nous inviter à revenir à la terre.

À la terre extérieure, qui souffre de notre manque de conscience, mais qui n’est qu’une manifestation de l’état de notre terre intérieure, la terre de nos cœurs, qui connaît à notre époque une sécheresse plus grave encore.

Je salue son œuvre, sa congruence et son engagement, lui qui a su travailler le sol français afin d’inviter chacun, et notamment les jeunes générations auprès de qui il a eu une influence positive, à développer une conscience collective capable de répondre aux besoins de notre contexte et aux grands défis de notre époque.

Pierre Rabhi et la légende du Colibri

J’ai toujours nourri l’espoir de rencontrer un jour cet homme et de pouvoir faire et vivre un événement avec lui. J’encourageais ainsi mes élèves et ceux qui, d’une manière générale, ont confiance en mes enseignements, à s’inspirer de son travail et de son engagement.

D’ailleurs, son symbole très connu du Colibri est un symbole qui m’a toujours parlé, avec lequel j’ai grandi depuis toujours et qui me rappelle l’enseignement prophétique de la jeune pousse, l’enseignement qui contient toute la sagesse dont notre époque a besoin : « Même si l’heure arrive, alors que vous avez une pousse à la main, plantez-la ».

En d’autres termes, plantez-la quelles que soient les circonstances, même dans les circonstances les plus hostiles.

J’avais pour intention de le rencontrer un jour afin de lui dédier l’œuvre de l’interprétation de Sourate al-Fatiha que j’ai partagé il y a quelques années, à partir de la forme et du symbole de l’Arbre de Vie.

C’est un rendez-vous que je n’ai pas pu organiser de son vivant, mais avec l’Aide et la Permission de Dieu, j’ai espoir de pouvoir voir cet ouvrage se concrétiser et le lui dédicacer lorsqu’il paraîtra.

Que Dieu l’accueille dans Son Jardin et que son âme puisse reposer dans la Paix Éternelle et la Joie Infinie auprès du Meilleur Laboureur des Terres et des Cœurs, notre Seigneur et Seigneur de ce monde.

Amen

Al-Fatiha