Edit Template
lundi 22 avril 2024

Gérald Darmanin demande l’expulsion d’un imam pour « appel à la haine »

Darmanin

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin a demandé hier le retrait du titre de séjour de l’imam, Mahjoub Mahjoubi, suite à la diffusion d’une vidéo louant la disparition « des drapeaux tricolores ». Ces propos ont été signalés par le préfet du Gard en vue d’une expulsion du territoire français. Zoom.

Le ministre de l’Intérieur a demandé, ce dimanche, le retrait du titre de séjour d’un imam du Gard, Mahjoub Mahjoubi, après que celui-ci ait été signalé par le préfet pour des propos tenus lors d’un prêche.

Dans une vidéo, largement diffusé sur les réseaux sociaux, l’imam qualifie les drapeaux nationaux de « drapeau satanique sans valeur » certains y ont vu une analogie visant le drapeau français tandis que d’autres dénoncent un extrait vidéo volontairement tronqué pour accuser l’imam de « francophobie ».

Une critique du drapeau français ?

« Aucun appel à la haine ne restera sans réponse » a rappelé hier Gérald Darmanin après la publication d’une vidéo par le député du Rassemblement national Nicolas Meizonnet d’un imam faisant l’éloge de la disparation des drapeaux nationaux « qui nous gangrènent, qui nous font mal à la tête ».

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a donc demandé son signalement au procureur de la République en vue d’une expulsion du territoire :

« Sur mon instruction, les propos de cet imam ont fait l’objet d’un signalement cette semaine au procureur de la République par le préfet du Gard,. J’ai demandé le retrait de son titre de séjour en vue de son expulsion du territoire. »

Plusieurs personnalités politiques ont accusé l’imam de Bagnols-sur-Céze d’avoir qualifié le drapeau français de « drapeau satanique ». Or, selon certains observateurs, dont le compte X Tajmaât, l’extrait vidéo aurait été volontairement tronqué par le député du Rassemblement national.

L’imam se défend et évoque un « lapsus »

Selon le compte X Tajmaât, l’imam Mahjoub Mahjoubi faisait référence, dans son prêche, « à l’arrivée de Al-Mahdi qui, selon certaines croyances, réunira tous les musulmans sous les nations musulmanes à la fin des temps expliquant ainsi l’absence de drapeaux ». Le drapeau français n’étant pas spécifiquement cité dans la vidéo.

Des remarques confirmées par l’imam Mahjoubi qui indique lui-même, dans un entretien avec le journal Objectif Gard, qu’il s’agissait « d’une série de prêches sur la fin du monde » et évoque un lapsus concernant le terme « drapeaux tricolores » :

« Ces paroles étaient l’occasion de dire, au moment où se déroule la Coupe d’Afrique des Nations, la nécessité pour tous de ne pas s’opposer derrière chacun de leur drapeau (…)  je voulais parler des drapeaux multicolores [et non des drapeaux tricolores]. »

Le média BFMTV précise que l’imam serait actuellement visé par deux signalements. En plus de celui du préfet du Gard, un autre signalement avait été réalisé en décembre 2023 au sujet d’infractions financières relatives à la gestion de sa mosquée.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777