Edit Template
mercredi 24 avril 2024

Gaspillage alimentaire : un milliard de repas sont jetés chaque jour

L’Organisation des Nations unies pour l’environnement a dévoilé un rapport mercredi 27 mars sur le gaspillage alimentaire mondial. En 2022, 1,05 milliard de tonnes de nourriture ont été gaspillées, les ménages sont responsables de 60% de ce gâchis. Explications.

En 2022, environ un milliard de repas ont été gaspillés chaque jour dans le monde, selon les estimations de l’ONU qui dénonce « une tragédie mondiale du gaspillage alimentaire ».

D’après le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), les ménages ont été responsables de 60% de ce gaspillage soit 631 millions de tonnes dans le monde en 2022 sur plus d’un milliard au total.

La nourriture gaspillée pourrait mettre fin à la famine

Selon un rapport de l’ONU, publié ce mercredi, chaque jour en 2022, les ménages ont gaspillé l’équivalent d’un milliard de repas dans le monde. Ils sont responsables de 60% du gaspillage alimentaire mondial. Viennent ensuite le secteur de la restauration (290 tonnes) et celui de la vente au détail (131 tonnes).

Inger Andersen, directrice exécutive du PNU, déplore « une tragédie mondiale » : « De la nourriture est jetée alors que des millions de personnes auront faim aujourd’hui dans le monde ». Même constat chez Richard Swannell, de l’ONG britannique environnementale Wrap, qui a contribué au rapport :

« On pourrait nourrir toutes les personnes qui souffrent de la faim dans le monde – ils sont environ 800 millions – avec un repas par jour, juste avec la nourriture qui est gaspillée »

La sur-consommation en partie responsable

Ce rapport, le deuxième publié par l’ONU sur le sujet, offre l’état des lieux le plus complet à ce jour. « Plus on cherche de gaspillage alimentaire et plus on en trouve », souligne Clementine O’Connor, du PNUE. Une grande partie du gaspillage dans les foyers est attribuée à des achats excessifs, à une mauvaise estimation des portions et à la non-consommation des restes.

Les consommateurs jettent également des produits parfaitement comestibles dont la date de péremption est dépassée. Les auteurs du rapport soulignent que ce gaspillage, qui concerne près d’un cinquième de la nourriture disponible, est « un échec environnemental majeur ».

Ce gaspillage ahurissant génère jusqu’à 10% des émissions mondiales de gaz à effet de serre et nécessitant de vastes terres agricoles pour des cultures qui ne seront jamais consommées.

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777