Edit Template
mercredi 28 février 2024

Fin de vie : Nouvelle consultation des responsables des cultes à l’Élysée

Fin de vie

Le président Emmanuel Macron a réuni, jeudi soir, les représentants des principaux cultes en France, des médecins et d’autres personnalités à l’Élysée pour aborder la thématique sensible de la loi annoncée sur la fin de vie avant de rendre les « ultimes arbitrages » courant février. Focus.

Le 8 janvier, lors des traditionnels vœux aux autorités religieuses, Emmanuel Macron avait promis aux responsables des cultes qu’il les consulterait une nouvelle fois sur le projet de loi sur l’aide active à mourir.

C’est désormais chose faite hier soir à l’Élysée. Le président a reçu des responsables religieux, des médecins et des philosophes pour discuter autour de ce sujet hautement sensible.

Une consultation régulière entre l’exécutif et les religieux

Une thématique qui fait l’objet de nombreuses discussions entre l’exécutif et les religieux. Le président français avait déjà, à plusieurs reprises dans le passé, consulter diverses personnalités de la sphère médicale ou éthique lors de dîners organisés à cet effet.

Le 30 janvier, le Premier ministre Gabriel Attal avait assuré que le projet de loi sur l’aide active à mourir serait examiné « avant l’été » tout en promettant de renforcer « considérablement » les unités de soins palliatifs.

Hier après-midi, le chef de l’État s’était notamment rendu l’unité de soins palliatifs du centre hospitalier d’Argenteuil, près de Paris, à la rencontre de la communauté soignante et des familles « pour échanger avec elles sur la question de la fin de vie dans un cadre respectueux de leur intimité ».

Continuer à nourrir la réflexion

Déjà reçu le 13 novembre 2023 à l’Élysée, les représentants des cultes étaient de nouveau reçus hier par le président de la République. Des autorités religieuses qui se réjouissent de bénéficier de l’oreille attentive du président comme l’explique Anthony Boussemart, président de l’Union bouddhiste de France :

« Je pense qu’on a noué des relations de confiance entre responsables des cultes et avec les différentes autorités et pouvoirs publics. C’est un sujet suffisamment grave pour qu’il n’y ait jamais trop de consultations. »

D’autres personnalités du monde médical étaient également présents à ce dîner comme le président du Comité national d’éthique Jean-François Delfraissy ou encore le président du conseil national de l’Ordre des médecins François Arnault.

L’entourage d’Emmanuel Macron a souligné que cette consultation consistait à « continuer à nourrir la réflexion du président avant de rendre les ultimes arbitrages qui seront rendus publics ce mois-ci ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777