Catégories
Articles récents
03/12/2022
AccueilFocusEmmanuel Todd : « Arabophobie populaire et islamophobie des éduqués supérieurs ont fusionné »

Emmanuel Todd : « Arabophobie populaire et islamophobie des éduqués supérieurs ont fusionné »

Emmanuel Todd.

Dans une tribune caustique analysant l’état de la France à la veille de la présidentielle, le démographe, historien et prospectiviste Emmanuel Todd dénonce un vieillissement des mentalités françaises, ultra-droitisées, et le recours des élites au bouc-émissaire musulman pour voiler l’impuissance économique de la France. Focus.

Emmanuel Todd est l’un des rares intellectuels français dont la réputation internationale n’est plus à faire. Dès 1976, Todd, adepte de la prospective démographique, annonçait l’effondrement de l’Union soviétique. Dans une tribune récemment publié sur le site Elucid, Emmanuel Todd s’est livré à un autre jeu, décortiquant la prochaine élection présidentielle avec des mots forts et des analyses serrées.

 « Notre déficit commercial s’aggrave. La réindustrialisation est l’urgence, par l’action d’un État qui encouragerait l’entreprise privée. Pourtant, au-delà de quelques mots sur le sujet, mais sans programme effectif et massif, hommes et femmes politiques nous parlent d’immigration, de sécurité et d’identité », écrit-il.

Le tableau que dresse Todd de la société française est global, structurel et anthropologique. C’est sa grande force.

Aujourd’hui, tout le monde est de droite. D’après les sondages, 75 % du corps électoral (…) Cette orientation identitaire générale, dans un contexte de désastre économique menaçant, définit un nouvel unanimisme et signe la disparition, non seulement du système des partis, mais surtout des grandes idéologies qui avaient constitué notre histoire nationale.

Le vieillissement mental de la France

L’impuissance économique de la France, provoquée par l’entrée dans l’Union européenne et la perte de souveraineté monétaire et économique qu’elle entraîna, a donc scellé le destin politique de la France, poursuite le démographe français. Le vieillissement des esprits est en marche.

Emmanuel Todd, invité sur France culture.

« Le corps des citoyens est atomisé, privé de sentiments collectifs globaux ou sectoriels. Il est vieux. Il est donc de droite et fantasme sur l’Islam ou les Arabes. Avec cette précision que le vieillissement mental touche toutes les tranches d’âge. On pourrait évoquer une hégémonie gramscienne des retraités, dont nous avons vu s’épanouir la toute-puissance pendant l’épidémie de Covid (…) Au-delà du vieillissement, notre fuite dans cette purée idéologico-politique a une cause : l’impuissance économique. La France (…) a perdu, avec le traité de Maastricht et ses suites, toute capacité d’action économique autonome et son système politique se trouve donc engagé dans une fuite hors de la réalité. »

Le fantasme identitaire vu par Emmanuel Todd

Pour pallier aux effets sociaux indésirables de cette impuissance consentie, le politique pratique donc la politique des contre-feux en surinvestissant la figure des bouc-émissaires.

« Destruction des hôpitaux. Sous-équipement de la justice. Ce monde en contraction se cherche un bouc émissaire. L’Islam est là, cible irrésistible.

Mais en vérité, malgré le freinage récent de l’assimilation qui résulte du blocage économique et de la chute de la mobilité sociale générale, l’intégration des Français d’origine musulmane est déjà tellement avancée et massive en France que toute islamophobie autre que symbolique, toute « reconquête » de style Zemmour, n’aboutirait qu’à une plongée immédiate du niveau de vie de tous les Français.

Trop de musulmans, pratiquants ou non, bossent dans l’appareil productif français. L’identitaire est un fantasme.

Les questions identitaires permettent donc l’oubli du véritable problème : la perte de capacité d’action économique de la France et, sa conséquence, la désindustrialisation. »

Retrouvez l’intégralité de cette tribune sur le site Elucid.media