Edit Template
mardi 05 mars 2024

Elections présidentielles en Turquie : vers un duel Erdogan/Kiliçdaroglu

Recep Tayyip Erdogan en juin 2013

Alors que les derniers sondages prédisaient une défaite cuisante pour le président sortant Recep Erdogan, il est finalement arrivé en tête du premier tour du scrutin présidentiel de ce dimanche 14 mai. Il devra néanmoins se présenter une seconde fois, le 28 mais, face à son opposant Kemal Kiliçdaroglu, faute d’avoir réuni 50 % des voix. Zoom.

Pour la première fois, depuis son accession au pouvoir, le chef de l’Etat turque sera contraint inéluctablement à un second tour pour ces élections présidentielles. Fort d’une coalition inédite composé de six formations de l’opposition, le social-démocrate Kemal Kiliçdaroglu, favori des instituts de sondages, totalisait tout juste 45 % des voix face à 49,4% pour le président sortant Recep Erdogan.

Le deuxième tour des élections aura lieu le dimanche 28 mai. Les deux candidats se disent confiants et en mesure de l’emporter.

Vers un troisième mandat d’affilée ?

Ce n’est pas tout à fait une victoire mais loin d’être une défaite pour l’actuel président Recep Tayyip Erdogan qui s’affirme convaincu, devant ses partisans cette nuit, « de servir encore son pays pendant cinq ans ».

Au terme d’un premier tour ultra scruté, aussi bien en Occident qu’au Moyen-Orient, Erdogan se maintient d’une courte tête mais se voit contraint, pour la première fois, à se présenter une seconde fois devant les électeurs. Il concède :

Nous ne savons pas encore si l’élection est terminée avec ce premier tour mais si le peuple nous emmène au second tour, nous le respecterons 

Son adversaire du jour, Kemal Kiliçdaroglu, à la tête d’une coalition de six formations, affiche également une confiance inébranlable en sa victoire malgré un résultat en deçà des espérances souhaités. « Nous allons absolument gagner au second tour », affirme le social-démocrate tout en soulignant « le besoin de changement dans la société ».

Kemal Kiliçdaroglu
Kemal Kiliçdaroglu en mars 2023

Soulignons également l’obtention de la majorité parlementaire du Parti de la justice et du développement (AKP) – parti du président Erdogan – lors des résultats préliminaires des élections législatives qui se sont déroulées le même jour.

Un taux de participation proche de 90 %

Toute la journée de dimanche, les électeurs ont répondu présent pour remplir les urnes, patientant parfois plusieurs heures avant de pouvoir voter. Le taux de participation serait proche des 90 %. Un des plus gros taux de participation au monde. Une vitalité démocratique félicité par la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, durant une conférence de presse ce lundi 15 mai :

C’est un signe clair que la population turque est engagée à exercer ses droits démocratiques

La présidente de la Commission adoubé par le président du Conseil européen, Charles Michel, ont salué une « victoire » pour la démocratie et félicité les électeurs turcs pour leur « très forte participation » lors du premier tour de l’élection présidentielle en Turquie.

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777