Edit Template
lundi 22 avril 2024

Découverte d’un trou noir supermassif « le plus lumineux de l’Univers »

trou noir

Des astronomes ont découvert un trou noir supermassif qui engloutit l’équivalent d’un soleil chaque jour, au sein du quasar le plus lumineux jamais observé. Un trou noir supermassif illumine par son activité le noyau de la galaxie qui l’abrite. On appelle ce noyau un quasar. Zoom.

Des astronomes ont découvert un trou noir supermassif absorbant « un peu plus d’un soleil par jour » par jour au cœur du quasar le plus lumineux jamais observé. Cette découverte a été publiée, le 19 février, dans la revue scientifique Nature.

Le trou noir, invisible par nature, illumine le noyau de la galaxie qui l’abrite, créant ainsi un quasar. Observé par le Very Large Télescope de l’ESO au Chili, ce noyau est décrit comme « l’objet connu le plus lumineux de l’Univers », selon l’astronome Christian Wolf.

Le trou noir avale « plus d’un soleil par jour »

C’est l’astronome à l’Australian National University (ANU) et auteur de l’étude, Christian Wolf, qui a annoncé la découverte dans un communiqué de l’Observatoire européen austral (ESO) :

« Nous avons découvert le trou noir à la croissance la plus rapide connue à ce jour. Il a une masse de 17 milliards de soleils et “mange” un peu plus d’un soleil par jour »

Cette découverte a été réalisée grâce au Very Large Telescope (VLT) de l’Observatoire européen austral au Chili. Ce trou noir supermassif illumine le noyau (quasar) de sa galaxie hôte.

Sa lumière, détectée pour la première fois dans les années 1980 et baptisée J0529-4351, a pris 12 milliards d’années pour atteindre les instruments du VLT. Les chercheurs ont confirmé qu’il s’agit d’un quasar grâce à des observations effectuées à l’observatoire de Siding Spring en Australie.

Une découverte difficile à expliquer

Le trou noir supermassif découvert émet une lumière équivalente à celle de plus de 500 milliards de soleils, attirant une quantité colossale de matière. Cette découverte, difficile à expliquer selon les chercheurs, remet en question les théories actuelles sur la formation des trous noirs supermassifs.

La croissance rapide de ces objets dans l’univers primitif pose un défi à la compréhension scientifique, car leur existence suppose un processus mystérieux pour atteindre une telle masse en si peu de temps.

Les scientifiques se penchent sur les mécanismes qui pourraient expliquer cette croissance accélérée, remettant en question les modèles existants de formation des trous noirs.

A lire également :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777