Edit Template
mercredi 24 avril 2024

Abdelkrim Branine accuse Amazon et Canal+ d’avoir plagié son roman

Le roman du journaliste Abdelkrim Branine, « Le Petit Sultan » aurait été plagié par deux fictions à succès : « Numéro 10 » sur Amazon Prime et « La Fièvre » sur Canal+. L’ancien rédacteur en chef de Beur FM estime que « les éléments repris sont trop nombreux pour qu’il s’agisse d’un hasard ». Mizane info a recueilli la parole du romancier. Zoom.

Un footballeur issu de l’immigration, une future carrière prometteuse, un scandale médiatique qui enraye son ascension, une crise identitaire personnelle…Autant d’ingrédients scénaristiques que l’on retrouve dans deux long métrages sortis cette année : le film « Numéro 10 » sur Amazon Prime et la série Canal + « La Fièvre ».

Des trames qui ressemblent à s’y méprendre à l’histoire du roman « Le Petit Sultan », de l’auteur Abdelkrim Branine, paru début 2022 « soit deux ans avant ces deux projets ». Pour l’ancien rédacteur en chef, aucune coïncidence possible, il s’agit bel et bien d’un plagiat caractérisé de son ouvrage.

Des similitudes trop précises pour de simples coïncidences

Achevé fin 2018 mais publié en 2022, le roman « Le Petit Sultan » de l’auteur et journaliste Abdelkrim Branine raconte l’histoire d’un jeune joueur de football talentueux Yougerten Mokrani voué à devenir « le prochain leader des Bleus ».

La carrière du Petit Sultan est soudainement bouleversé par « une prise de position sur les violences policières » qui plonge le joueur dans une profonde crise identitaire. Un récit qui rappelle les thèmes du film « Numéro 10 » et de la série « La Fièvre », tous deux sortis cette année.

La rédaction de Mizane.info a recueilli les réactions du journaliste Abdelkrim Branine pour qui « les éléments repris sont trop nombreux pour qu’il s’agisse d’un hasard » :

« Les éléments repris sont trop nombreux et trop précis pour qu’il s’agisse d’un hasard (…) Cela me parait peu probable que les auteurs de « Numéro 10 » et de « La Fièvre » n’aient jamais eu vent de mon travail alors qu’ils produisaient des fictions qui traitent exactement du même sujet »

Deux livres sur le sujet et des passages dans les médias sportifs

Le roman « Le Petit Sultan » n’est d’ailleurs pas le seul ouvrage de l’auteur sur le sujet. Abdelkrim Branine a co-écrit (avec le chroniqueur sportif Daniel Riolo) une enquête sur les coulisses secrètes du football français « Chaos Football Club » aux éditions Hugo Sport :

« Juste après Le Petit Sultan , j’ai entamé avec mon confrère Daniel Riolo l’écriture d’un autre livre, Chaos Football Club, une version enquête de mon roman. Le livre a été publié plus d’un an avant ces deux projets et a dépassé à ce jour les 15 000 exemplaires vendus »

Pour l’ancien l’ancien rédacteur en chef, impossible que les équipes des deux fictions à succès n’aient pas eu vent de ses deux ouvrages.

D’autant plus que, lors de la sortie du roman, l’auteur a bénéficié d’une couverture médiatique non négligeable dans l’After foot sur RMC « l’émission la plus connue dans le domaine » et dans So Foot « une référence pour tous les fans de football ».

Le pot de terre contre le pot de fer

Malgré les dénégations de Marvelous Productions – producteur du film « Numéro 10 » – qui rejette « toute accusation de plagiat », Abdelkrim Branine a envoyé une mise en demeure à la société de production. « Aucune action n’a été engagée pour le moment » concernant les producteurs de la série « La Fièvre ».

Le journaliste est déterminé à faire valoir ses droits mais il reste réaliste face à des géants du cinéma qui n’accorde que peu d’importance à ses accusations. « Mon histoire, c’est celle du pot de terre contre le pot de fer » déclarait-il dans un autre entretien :

« Marvelous Productions est dirigée par les deux anciens patrons de Pathé Films. Canal + appartient à l’empire Bolloré. Pour faire valoir mes droits, je me retrouve face à deux mastodontes… »

Abdelkrim Branine espère toutefois qu’on accordera à son livre « la place qui est la sienne ». Journaliste « traitant de la question des binationaux, les discriminations et l’apport des quartiers populaires dans le football français » depuis 2005, il estime que son roman Le Petit Sultan est « le précurseur de cette vague de fictions consacrées eux enjeux sociétaux du football français ».

A lire aussi :

NEWSLETTER

PUBLICATIONS

À PROPOS

Newsletter

© Mizane.info 2017 Tous droits réservés.

slot777