Catégories
Articles récents
04/12/2020
AccueilActualitesA nos frères chrétiens !

A nos frères chrétiens !

La bête immonde a une nouvelle fois montré son visage. Un nouveau carnage frappe ce matin nos frères chrétiens assassinés en plein cœur de la basilique Notre Dame de l’Assomption à Nice. Un éditorial de la rédaction de Mizane.info.

Ce matin du jeudi 29 octobre, de nouveaux martyrs de la foi ont été sacrifiés sur l’autel païen du terrorisme.

Deux femmes et un homme ont été égorgés et poignardés dans l’église et dans un bar lui faisant face par un assaillant interpellé par les forces de l’ordre et transféré à l’hôpital de Nice.

La barbarie est manifeste, la volonté de choquer et de meurtrir les cœurs est indéniable.

Quels que soient les planificateurs et les auteurs de ces crimes, ils se donnent beaucoup de mal pour frapper des cibles symboliques de la manière la plus odieuse.

Leur objectif est clair : créer les conditions d’un chaos en France en instaurant un climat de haine, de peur, de malaise permanent, et en attendant patiemment la petite étincelle qui mettra le feu aux poudres d’une violence généralisée.

Ces forces maléfiques sont déterminées à nous plonger dans un règne de ténèbres qu’elles annoncent et accomplissent.

Tous les croyants de toutes les traditions religieuses connaissent cette figure du Mal et savent l’identifier quand ils la croisent.

Aujourd’hui, nos sœurs et nos frères chrétiens, catholiques, compatriotes ont péri sous les coups d’un apostat de la foi authentique, d’un homme qui a profané le nom de Dieu en poignardant mortellement trois êtres chers, et bien plus, la conscience religieuse chrétienne et musulmane.

Oui, nous croyants de toutes les confessions, savons avec certitude que Dieu est plus grand que tous les crimes commis en son Nom car Il saura les juger l’heure venue.

Nous disons avec le cœur blessé et attristé mais avec la conviction la plus ferme que nos prières les plus ferventes, nos sentiments les plus sincères sont avec la communauté chrétienne et la communauté nationale ainsi qu’avec toutes les victimes de la violence, quels que soient leurs confessions, et quels que soient leurs auteurs et leurs motivations.

Rien ne justifie de prendre une vie que Dieu lui-même a consacré en la donnant.

Céder à la peur, à la haine, à la colère serait faire le jeu de ces forces malfaisantes en accomplissant leur dessein.

La « rahma » de Dieu (amour matriciel) englobe toutes choses, nous dit le Coran, rejoignant sur ce point le message d’amour christique des Evangiles.

C’est sur ce fondement invincible de l’amour que nous adressons à nos frères chrétiens un salam (paix) et une prière dont l’écho divin, nous en sommes convaincus, leur parviendra où qu’ils soient

La rédaction de Mizane.info