Catégories
Articles récents
20/06/2019
AccueilActualitesTariq Ramadan dénonce une censure de France 5

Tariq Ramadan dénonce une censure de France 5

L’intellectuel musulman devait participer à l’émission « C Politique » sur France 5 pour y présenter, en présence d’Edgard Morin, le livre intitulé « L’urgence et l’essentiel » co-écrit avec lui et à paraître aux éditions Don quichotte. Selon l’islamologue, la direction de France 5 aurait fait pression pour annuler cette invitation. Contacté par Mizane.info, « C Politique » n’a pour le moment pas répondu à nos questions.

Pour la seconde fois, l’écrivain et intellectuel suisse, Tariq Ramadan signe un nouvel ouvrage de dialogue avec le célèbre penseur de la complexité Edgar Morin. Après « Au péril des idées », le deuxième opus s’intitule « L’urgence et l’essentiel » et sort aux éditions Don Quichotte.

La sortie de ce livre devait être l’occasion d’un débat public avec les deux auteurs dans l’émission « C Politique » présentée par Karim Rissouli sur France 5. Mais d’après Tariq Ramadan, qui s’en est expliqué sur son mur facebook, des pressions auraient été exercées pour exiger l’annulation de son invitation. « J’avais été invité à l’émission « C Politique » par l’animateur Karim Rissouli et son équipe à l’occasion de la sortie de notre livre « L’urgence et l’essentiel ».

Au dernier moment, on m’annonce que la direction de France 5 exige que je sois déprogrammé. Edgar Morin s’y est donc rendu seul : un livre écrit à deux que l’on présente tout en censurant la parole d’un de ses auteurs », a-t-il expliqué. Le Suisse dénonce une « hypocrisie » et une « atteinte systématique et dangereuse au pluralisme et à la liberté de penser ». Contacté par Mizane.info, « C Politique » n’a pour le moment pas donné suite. Sur le plateau de l’émission, Edgar Morin s’est défendu d’être l’avocat de Tariq Ramadan et a regretté qu’il ne soit pas là pour s’exprimer lui-même. L’intellectuel musulman est en effet un habitué des censures et des déprogrammations depuis de nombreuses années sur le service public. Fréquemment présenté comme un intellectuel « sulfureux » ou « controversé », l’homme a fait l’objet d’une campagne d’hostilité incarnée pendant longtemps par l’essayiste Caroline Fourest et relayée par plusieurs autres relais. Ses apparitions télé se font, depuis, plus rares.

 

Du même auteur, lire :

« Mon intime conviction », Tariq Ramadan