Catégories
Articles récents
AccueilActualitesHalal : qui est ASIDCOM ?

Halal : qui est ASIDCOM ?

Engagé sur le terrain du halal, mal connue, l’association mène pourtant depuis quelques années un travail d’information, de réflexion et de sollicitation des pouvoirs publics sur cette problématique à la fois, religieuse, éthique, économique, administrative et alimentaire. Mizane Info vous en dit plus.

L’association ASIDCOM, régie par la loi 1901 et agréée par la préfecture du Nord pour ester en justice, a pour but d’informer, sensibiliser et défendre les consommateurs musulmans. Elle réalise des travaux de recherche et d’analyse scientifiques, en faisant appel notamment à l’expertise du Professeur Dr. Joe Regenstein (professeur de l’Institut de Science Alimentaire à l’université de Cornell et Directeur de l’initiative des aliments « cacher et Halal »), à des projets de l’Institut KISR du Koweït, ou encore à un partenariat avec la société d’analyse Biotech (2015). Les résultats de ces travaux sont mis à disposition des consommateurs et des acteurs économiques concernés, sous forme de rapports en consultation libre sur son site internet www.asidcom.org.

De nouvelles jurisprudences sur le halal

Par ailleurs, l’association publie en novembre 2015 son premier livre (La République et le Halal, Edition Al-Qalam) qui présente une étude de l’histoire de l’abattage religieux musulman en France, documentée à partir des archives de l’administration et d’associations culturelles ou cultuelles. Ce livre est retenu, en 2016, comme contribution écrite, par la Mission d’Information sur l’Islam de France du Sénat, et a fait l’objet d’une audition par celle-ci. Les travaux de recherche d’ASIDCOM traitent également, depuis 2013, de la problématique du vide juridique pour défendre certaines qualités religieuses des produits (halal, départ à la Mecque, etc…). Ils ont permis, entre autres, d’engager deux procédures devant le Conseil d’Etat (2015, 2016), la mise en demeure de Carrefour (2013), et de l’association AFCAI (2016). Ainsi se créent progressivement de nouvelles jurisprudences qui favorisent la loyauté des pratiques dans le champ économique. Pour ce faire, ASIDCOM engage régulièrement des échanges formels avec l’administration, accompagne et conseille les agents économiques qui la sollicitent. Un deuxième ouvrage complémentaire est en cours de rédaction.

Une action nationale et internationale

Durant les trois dernières années, ASIDCOM a joué un rôle clé au niveau national. En premier lieu, l’association a assuré le secrétariat des travaux du groupe halal-standard (2015-2016) sous l’égide du CFCM, l’instance représentative du culte musulman en France. Ces travaux se sont conclus en mars 2016 par l’adoption du Référentiel Religieux du Halal, par le CFCM, les trois mosquées agréées pour l’habilitation des sacrificateurs religieux, les organismes de contrôle des produits halal, et les associations des consommateurs musulmans. Ensuite, ASIDCOM est mandatée depuis mars 2016 par l’Aumônerie Nationale Musulmane des Prisons pour représenter et défendre les intérêts des détenus musulmans, qu’on estime à plus de trente mille en France, en échangeant avec l’administration, et en accompagnant les 220 aumôniers dans toute la France. Au niveau européen, ASIDCOM a commenté en juin 2017 les documents soumis par la DG-SANTE (Commission Européenne), dans le cadre de sa consultation sur le bien-être des animaux sujets à des méthodes particulières d’abattage prescrites par des rites religieux. Au niveau international, ASIDCOM préside le réseau des associations de consommateurs, ayant interpellé par courrier le Codex Alimentarus en avril 2016. Suite à ce courrier, l’organisation référente pour les normes alimentaires internationales décide, lors de ses travaux du 9 au 13 mai 2016, d’engager la préparation d’un document de discussion autour des préférences revendiquées par les consommateurs.

Partager