Catégories
Articles récents
26/06/2019
AccueilActualitesDécès du cheikh Pallavicini, grande figure de l’islam soufi italien

Décès du cheikh Pallavicini, grande figure de l’islam soufi italien

Le Cheikh Abd Al Wahid Pallavicini a quitté ce monde le dimanche 12 novembre 2017 à l’âge de 91 ans. Pionnier musulman du dialogue interreligieux, le Cheikh Abd Al Wahid Pallavicini s’était converti à l’islam sous la direction de Titus Ibrahim Burchard le 7 janvier 1951 au moment même où s’éteignait, au Caire, le métaphysicien René Guénon. Dans les années 80, il fonda en Italie et en France une communauté de musulmans attachée au soufisme traditionnel. L’homme a favorisé la constitution de points de référence du culte et de la culture islamique avec, en France, l’Institut des Hautes Etudes Islamiques, et en Italie, la COREIS – Communauté Religieuse Islamique Italienne, et l’Interreligious Studies Academy (Accademia ISA).

Une contribution essentielle dans l’ancrage de l’islam européen

Pour le cheikh Abd Al Wahid Pallavicini, « le devoir intellectuel des religieux, aujourd’hui plus qu’auparavant, devrait donc consister à préserver la pureté de la doctrine sans tomber dans des sophistications stériles, mais en la restituant au service de la pratique des vertus conformément aux modèles que chaque religion offre à ses fidèles à travers les Prophètes et les saints. C’est la raison pour laquelle nous n’avons jamais cessé de croire que le véritable témoignage porte toujours des fruits en termes d’ouvertures spirituelles, d’intuitions intellectuelles et de véritable dialogue au sommet », avait-il écrit dans son ouvrage « Allah, le Nom de Dieu en l’Islam », Éditions Albouraq. Dans un communiqué, l’Institut des Hautes études islamiques a rendu hommage au cheikh disparu. « Grâce à l’orientation donnée par le Shaykh Abd-al-Wahid, il est peut-être possible aujourd’hui, pour les institutions françaises et les représentants des autres religions, de reconnaître un islam pleinement français, œcuménique et spirituel, préservé de toute contrefaçon et de toute instrumentalisation ». « Jusqu’au dernier souffle, le cheikh Pallavicini n’a cessé de rappeler ses disciples à la sincérité de la vocation contemplative et de même par une présence active dans ce monde. L’héritage spirituel du Cheikh Abd Al-Wahid continue sous la conduite du fils Yahya Pallavicini dans la communauté bénie des hommes, des femmes et des enfants que Dieu a voulu rassembler. »

Signalons la sortie prochaine début 2018 de l’ouvrage posthume de Abd Al Wahid Pallavicini, « Allah, le nom de Dieu en islam », aux éditions Albouraq. 

A lire du même auteur :

-« Le Message Il Messaggio N° 11 »

« Les Cahiers de l´Institut des Hautes Etudes Islamiques » n°8 – avril 1999: Unicité et Universalité 

« Les cahiers de l´Institut des Hautes Etudes Islamiques » n°7 – décembre 1998: Métaphysique, Religion et Société 

« Les Cahiers de l´Institut des Hautes Etudes Islamiques » N°14, année 2002: la nature de l´art, symboles de l´esprit