Catégories
Articles récents
26/06/2019
AccueilIslamCe qu’il faut savoir sur le Ramadan

Ce qu’il faut savoir sur le Ramadan

Pratique religieuse la plus respectée par les musulmans, le Ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam. Mois de jeûne par excellence, le Ramadan est aussi un moment privilégié de lecture du Coran et d’accomplissement des adorations. Mizane.info revient sur les éléments essentiels à connaître sur ce mois sacré. 

Le Ramadan est l’un des cinq piliers de l’islam. Il consiste à jeûner l’intégralité de ce neuvième mois du calendrier lunaire hégirien, de l’aube au coucher du soleil. Le Ramadan est explicitement mentionné dans le Coran comme le mois de la Révélation : « Le mois de Ramadan durant lequel le Coran a été descendu comme guide pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement » (sourate 2, verset 185) (…) « Ô vous qui croyez, le jeûne [as-Siyâm] vous est prescrit comme il l’a été à ceux qui vous ont précédé, ainsi atteindrez-vous la piété » (sourate 2, verset 183).

Des dérogations pour le jeûne

Le jeûne pratiqué durant le mois de Ramadan est intégral : ni boire, ni manger, ni ingérer quoi que ce soit (médicaments), ni fumer, ni rapports conjugaux. Le Ramadan demeure la pratique religieuse la plus suivie par les musulmans.

Le repas précédent la prière du fajr est appelé sahur et celui venant rompre le jeûne, iftar (rupture en arabe). Des dérogations canoniques sont prévues pour les malades, les voyageurs, femmes enceintes ou en période de menstrues et toutes personnes se trouvant dans l’incapacité d’accomplir cette pratique, la condition étant de nourrir des jeûneurs ou si possible de rattraper son jeûne. Le fait d’ingérer par inadvertance un aliment ou une boisson n’interrompt pas le jeûne car seule compte l’intention.

Ramadan, le mois de l’adoration totale

Le Ramadan n’est pas seulement un mois de jeûne mais un mois d’adoration totale : à beaucoup d’égard il est le mois de la prière avec les prières de nuit collectives du tarawih à la mosquée ; le mois du Coran, à la fois en rappel de la Révélation initiale accomplie durant ce mois mais également du fait que le Coran est récité en totalité durant les prières du tarawih ; le mois du don ou de l’aumône purificatrice avec la zakat al fitr qui vient clôturer le jeûne et permettre aux musulmans démunis de célébrer la fête, l’Aïd al fitr.

Mais aussi le mois du partage, le mois du pardon : de nombreuses traditions prophétiques font référence au mérite de nourrir des jeûneurs et au fait que les péchés des jeûneurs sont pardonnés. « Celui qui jeûne au cours du Ramadan étant sincère dans sa foi et afin d’en mériter les récompenses, aura ses péchés antérieurs pardonnés » (Sahih Bukhari). C’est également un mois de grâce entière, de bénédiction et de préservation du mal comme l’indique cet autre hadith : « Quand le Ramadan commence, les portes du ciel s’ouvrent, les portes de l’enfer se ferment, et les démons sont enchaînés. »

Le saut dans la Nuit du Destin

Autre temps fort du Ramadan, la Nuit du Destin ou Lalayt oul Qadr. Une nuit unique, exceptionnelle et sans équivalent qui se trouve située dans les dix derniers jours impairs du mois. Une Nuit durant laquelle le Coran a été révélé au Prophète et qui est « meilleure que mille mois », selon un célèbre verset coranique.

Il est fortement recommandé de prier, de multiplier les invocations, de lire le Coran et de pratiquer toutes sortes d’adoration durant cette nuit. Cette Nuit exceptionnelle est accueillie par certains fidèles en état de méditation ou de contemplation pieuse, communément appelée retraite spirituelle ou i’tikaf, pratique durant laquelle le Prophète (paix et salut de Dieu sur lui) s’isolait dans la mosquée les dix derniers jours de Ramadan pour se consacrer exclusivement à l’adoration. Plus globalement, le Ramadan est une période privilégiée d’expression de la convivialité. L’organisation de repas collectifs, familiaux ou publics, le fait d’inviter ses proches, ses voisins, ses amis, des personnes seules, des étudiants éloignés de leur domicile, fait de ce mois un temps du partage. C’est aussi un moment propice à l’auto-critique, l’introspection, l’exigence d’élévation spirituelle vers Dieu, de purification de ses intentions…

A lire sur le même sujet :

« C’est quoi Ramadan ? », Irène Rekad, Nicolas Julo

« La cuisine du ramadan »